Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet

Je m'abonne

Les News de l'assurance prêt

Entrez dans notre cercle Google plusDevenez fan dans notre FacebookSuivez-nous sur TwitterAbonnez-vous  notre Flux RSS

L’assurance de prêt pour les professionnels

Tout comme les crédits immobiliers et les crédits à la consommation, les prêts dédiés aux professionnels impliquent également la souscription à une assurance. Dans la plupart des cas, les organismes prêteurs imposent cette démarche pour éviter les défauts de paiements en cas de perte d’emploi, d’invalidité ou de décès de l’emprunteur. Toutefois, sachez que les avantages perçus avec ce type d’assurance de prêt diffèrent puisqu’ils sont liés aux particularités du contrat professionnel.

Spécificités du crédit pour professionnels

Un prêt est qualifié de crédit professionnel lorsqu’il est accordé à une personne qui souhaite s’investir dans une activité économique comme le commerce, l’artisanat, etc. La détention d’un statut professionnel est donc la condition naturellement imposée par les établissements financiers avant l’accord de ce type de prêt. Ainsi, si les besoins de financement sont variés, la réglementation en vigueur stipule que ces prêts sont exclusivement dédiés aux usages professionnels. Un crédit professionnel sert à financer les besoins de l’emprunteur dans le cadre de ses activités professionnelles comme le besoin de fonds de roulement d’une entreprise, l’acquisition d’un fonds de commerce, de marchandises, de véhicules, de fournitures de bureau, etc.

En général, un prêt professionnel est accordé pour une durée de 2 à 7 ans et son remboursement s’effectue tous les mois ou tous les trimestres.

Pourquoi une assurance de prêt pour les professionnels ?

Même si la loi ne l’exige pas, il est toujours recommandé de contracter une assurance de prêt au moment de la signature du contrat de crédit professionnel. De plus, la plupart des banques imposent cette condition avant l’octroi d’un prêt. En effet, pour les établissements prêteurs, la souscription à une assurance garantit le remboursement du crédit en cas d’incident grave qui affecte l’activité de l’assuré comme une maladie, une invalidité, etc.

Un contrat d’assurance comporte quelques clauses qui déterminent les types de garanties que la compagnie d’assurance s’engage à couvrir, dont les garanties de décès, de travail invalidité et de perte d’emploi. Si le professionnel se retrouve de fait dans l’incapacité d’exercer son activité, l’assureur prend le relais. Ainsi, durant une période déterminée au préalable, il paie les mensualités à la place de l’assuré.

Par ailleurs, en matière fiscale, un prêt professionnel peut s’avérer avantageux pour un chef d’entreprise. Effectivement, la prime d’assurance du crédit professionnel est incluse dans le calcul du taux d’intérêt du prêt. Ainsi, si la société bénéficie d’un crédit d’impôt, la réduction fiscale concernera dans les limites des plafonds de déduction, la prime d’assurance.

Si cet article vous a plu? Vous avez une question ? Alors n'hésitez pas à poster un commentaire ou à vous abonner au flux RSS pour recevoir les prochains articles sur votre lecteur de news.
Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet Simulation Gratuite et Sans Engagement pour votre projet