Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet

Je m'abonne

Les News de l'assurance prêt

Entrez dans notre cercle Google plusDevenez fan dans notre FacebookSuivez-nous sur TwitterAbonnez-vous  notre Flux RSS

Assurance de prêt incapacité temporaire de travail : suivez le guide !

 

 

L‘assurance incapacité temporaire de travail est une opération destinée à couvrir l’assuré en cas de maladie passagère. Afin de profiter au mieux de cette couverture, il est très important de bien lire certains termes du contrat.

 

L’assurance incapacité de travail

 

L‘assurance incapacité de travail est destinée à couvrir les frais de la personne assurée, s’il arrive que cette dernière soit victime d’une incapacité temporaire de travail. Dans le cadre d’un remboursement d’un crédit immobilier, cette même assurance couvrira ainsi une partie des mensualités qu’il aura à payer auprès de sa banque. Toutefois, la définition de cette incapacité temporaire peut prendre plusieurs versions différentes en fonction des contrats d’assurance.

Assurance incapacite temporaire de travail une

Cela rend alors cette assurance très sujette aux litiges entre l’assuré et les compagnies d’assurance. C’est pourquoi il est très important de lire scrupuleusement le contrat d’assurance avant de signer pour ne pas se retrouver en porte à faux par la suite. Il faut notamment se pencher particulièrement sur trois points : les exclusions d’assurance, le délai de franchise ainsi que le délai de carence.

 

Les exclusions d’assurance

 

Il est important de noter que tout contrat d’assurance comporte toujours une liste d’exclusions. Au fil des années, les compagnies d’assurance ont agrandi cette liste de manière à rendre plus difficiles les conditions d’assurance. Par exemple, l‘assurance incapacité temporaire de travail ne joue que lors d’une hospitalisation de 14 à 30 jours.

Assurance incapacite temporaire de travail

D’emblée, le terme incapacité temporaire prend alors une toute autre définition. Par ailleurs, de nombreux contrats excluent également les maladies telles la sciatique, les lumbagos, le mal de dos, etc. Certaines compagnies d’assurance appliquent même une surprime pour les accidents survenus suite à la pratique du sport.

 

Autres conditions à voir de près : les délais

 

Les délais de carence et de franchise font partie des délais les plus importants à considérer dans le cadre d’un contrat d’assurance. En effet, il s’agit de deux périodes pendant lesquelles l’assuré ne bénéficiera pas de la couverture de l’assurance. Concrètement, on appelle délai de carence la période qui suit la signature du contrat. Ce délai peut être de 3 jours comme il peut atteindre plus d’un semestre, selon les contrats.

Quant au délai de franchise, il s’agit de la période située entre le moment où un accident survient et celui où l’assurance va commencer à prendre en charge l’assuré et procéder au remboursement. En moyenne, cette période de franchise est de 90 jours après le jour du sinistre. Au-delà, la maison d’assurance versera une indemnité journalière à l’assuré. Il est également à noter que si l‘incapacité temporaire bascule en invalidité totale de travail, alors le remboursement des mensualités sera par la suite assuré par l’assurance décès et invalidité permanente.

Si cet article vous a plu? Vous avez une question ? Alors n'hésitez pas à poster un commentaire ou à vous abonner au flux RSS pour recevoir les prochains articles sur votre lecteur de news.
Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet Simulation Gratuite et Sans Engagement pour votre projet