Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet

Je m'abonne

Les News de l'assurance prêt

Entrez dans notre cercle Google plusDevenez fan dans notre FacebookSuivez-nous sur TwitterAbonnez-vous  notre Flux RSS

Assurance perte d’emploi : une garantie difficile d’accès

 

 

Si de nombreux experts financiers déconseillent le fait de souscrire une garantie perte d’emploi dans le cadre d’une assurance crédit, c’est parce que les conditions de souscription sont difficiles.

 

L’assurance perte d’emploi : chasse gardée des bons dossiers

 

La garantie perte d’emploi n’est pas facile d’accès, loin s’en faut. Il faut savoir en effet que les compagnies d’assurance multiplient les obstacles pour décourager les emprunteurs à souscrire cette garantie. D’une manière indirecte, les compagnies d’assurance réservent cette garantie aux salariés qui sont insubmersibles au sein de leur société.

Assurance perte d'emploi  une garantie difficile d'accès_une

Quoi qu’il en soit, il faudra que les assurés sachent jongler avec les délais de carence et de franchise qui sont prévus dans le contrat d’assurance, et se préparent à n’être indemnisés qu’après quelques mois de patience. Là encore, de nombreuses limitations vont être instaurées au niveau des versements, tant en termes de pourcentage d’indemnisation que de temps d’attente avant d’être indemnisés. En somme, une assurance perte d’emploi est utile, mais comporte certaines contraintes qu’il faut considérer avant de signer.

 

Le CDI en guise de code d’accès

 

Les critères de sélection pour l’assurance perte d’emploi sont particulièrement difficiles. Il faut que l’assuré ait été salarié au sein d’une entreprise pendant au moins douze mois hors période d’essai et sous contrat en CDI. La plupart du temps, il faut également qu’il soit âgé de moins de soixante ans, voire moins de cinquante ans lorsque la compagnie d’assurance est très rigoureuse. Cela n’exclut pas toutefois que le dossier d’un salarié en CDD soit accepté : il faudra par contre qu’il soit embauché à temps plein pendant une durée minimale de 90 jours.

Assurance perte d'emploi  une garantie difficile d'accès

Uniquement les licenciements couverts par Pôle emploi

 

Il faut bien noter le fait que l’assurance perte d’emploi ne couvre l’assuré que lors d’un licenciement où Pôle emploi verse des allocations chômage. Les démissions, les ruptures conventionnelles, les situations de chômage partiel ne seront donc pas indemnisées. Il en est de même pour les licenciements pour faute lourde.

 

Les différents délais d’attente avant l’indemnisation

 

Comme dans tout contrat d’assurance, la garantie perte d’emploi ne couvre pas l’assuré dès la signature du contrat. Il faudra observer une période de carence, qui court environ 6 à 18 mois après l’adhésion de l’assuré. Au cours de cette période, il ne sera donc pas indemnisé même s’il perd son emploi. Mais un autre délai sera également à prendre en compte : le délai de franchise : il s’agit d’une période de 3 à 6 mois qui commence à partir du jour où l’assuré est licencié. Au cours de cette période, l’assuré ne peut encore prétendre à être indemnisé.

Si cet article vous a plu? Vous avez une question ? Alors n'hésitez pas à poster un commentaire ou à vous abonner au flux RSS pour recevoir les prochains articles sur votre lecteur de news.
Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet Simulation Gratuite et Sans Engagement pour votre projet