Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet

Je m'abonne

Les News de l'assurance prêt

Entrez dans notre cercle Google plusDevenez fan dans notre FacebookSuivez-nous sur TwitterAbonnez-vous  notre Flux RSS

Avoir un apport financier, pour obtenir les meilleures conditions de prêt !

La crédibilité d’un dossier de prêt repose en grande partie sur le montant de l’apport personnel de l’emprunteur. Cette forme de garantie n’est donc pas à négliger dans une demande de crédit.

 

Principe de l’apport personnel

 

L’apport personnel désigne la somme d’argent qu’un emprunteur dispose pour financer son projet immobilier. Aux yeux du banquier, ce montant constitue une preuve tangible de la capacité de son client à rembourser ses dettes. Vu sous cet angle, l’apport personnel s’apparente à une garantie attestant de la solvabilité d’un candidat au crédit immobilier.

Avoir un apport financier

Ainsi, la contribution financière du débiteur pèse énormément sur la décision d’un créancier à lui accorder ou non un prêt immobilier. Plus le montant de l’apport est élevé, plus grandes sont les chances d’aboutissement du dossier de crédit. L’apport personnel peut être constitué à partir de différentes ressources financières, notamment :

 

  • les économies personnelles de l’emprunteur sur son compte de dépôt
  • les épargnes et autres livrets : assurance-vie, Livret A, etc.
  • les dons familiaux
  • les bénéfices sur la revente d’une précédente habitation

 

Certains établissements acceptent également des apports personnels constitués à partir de prêts à faible coût ou des emprunts aidés comme le PZT, le prêt 1 % Logement, les aides régionales, les crédits fonctionnaires, etc. Les salariés peuvent par ailleurs se servirent de l’intéressement aux bénéfices de leur entreprise employeur.

 

Quel est le montant de l’apport exigé par les banques

 

En règle générale, les banques exigent une contribution personnelle d’au moins 10 % du montant de l’opération de la part de l’emprunteur. Les professionnels préconisent toutefois un apport allant de 20 à 30 %, voire plus pour être plus convaincant.

Avoir un apport financier une

Non seulement l’apport d’une importante contribution financière réduit significativement le montant de la dette à contracter, mais ce geste rassure également les créanciers, qui sont dès lors prêts à faire d’énormes concessions sur les conditions du prêt.

La rentabilité du projet s’en trouve ainsi améliorée. Il est de fait conseillé de constituer longtemps à l’avance une trésorerie suffisamment solide pour pouvoir garantir un apport personnel significatif et très appréciable aux yeux des banquiers.

 

Est-il possible de contracter un prêt sans apport ?

 

L’apport personnel constitue une condition majeure de l’octroi d’un crédit avantageux à l’emprunteur. Pour autant, cette caution n’est toutefois pas obligatoire dans certaines circonstances. Des banques acceptent en effet de traiter des dossiers spécifiques sans exiger une participation du débiteur.

Ces exceptions interviennent notamment si l’emprunteur peut justifier son manque d’épargne par des incidents majeurs – veuvage, divorce, maladie, etc.-, ou par son jeune âge. Les taux d’intérêt et les clauses du contrat seront toutefois moins avantageux.

Avec ou sans apport personnel, les banques se montrent particulièrement attentives au train de vie du débiteur, à la sécurité de son travail, à son ancienneté professionnelle et à la stabilité de ses revenus.

Si cet article vous a plu? Vous avez une question ? Alors n'hésitez pas à poster un commentaire ou à vous abonner au flux RSS pour recevoir les prochains articles sur votre lecteur de news.
Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet Simulation Gratuite et Sans Engagement pour votre projet