Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet

Je m'abonne

Les News de l'assurance prêt

Entrez dans notre cercle Google plusDevenez fan dans notre FacebookSuivez-nous sur TwitterAbonnez-vous  notre Flux RSS

Bien négocier l’assurance de son crédit immobilier

 

 

Afin d’obtenir un crédit immobilier, l’emprunteur doit souscrire une formule d’assurance adaptée à ses besoins et à son budget auprès de son établissement de crédit ou auprès de l’établissement d’assurance de son choix.

 

Contrat groupe ou délégation d’assurance ?

 

L’assurance emprunteur est un élément déterminant dans l’obtention d’un crédit immobilier. Bien que non obligatoire, elle est souvent requise par l’établissement de crédit, pour garantir les différents risques qui viendraient empêcher l’emprunteur à remplir ses obligations de remboursement. L’assurance emprunteur servira ainsi à couvrir le risque encouru par le prêteur, tout en constituant une protection à part entière pour le patrimoine et la famille de l’emprunteur.

Bien negocier l'assurance de son credit immobilier_une

Avant de procéder à la conclusion définitive de son crédit immobilier, l’emprunteur devra choisir entre « contrat groupe », c’est-à-dire la formule d’assurance proposée par son établissement de crédit ou la délégation d’assurance, à savoir une offre d’assurance autre que celle proposée par l’établissement prêteur. Pour ce second cas, l’offre d’assurance choisie doit couvrir au moins les garanties incluses dans le contrat d’assurance proposé par l’établissement de crédit.

 

Quelles garanties choisir ?

 

Lors de la négociation de la formule d’assurance pour son crédit immobilier, le souscripteur doit avant tout s’assurer que les garanties décès et invalidité soient prises en charge par son contrat d’assurance. Il s’agit des garanties obligatoires qui doivent figurer dans tout contrat d’assurance d’un crédit immobilier. Durant l’élaboration de cette formule d’assurance, il doit cependant faire attention aux différents délais de carence mis en place par les assureurs. L’emprunteur doit également prêter attention au mode de calcul des primes et des possibilités de révisions de celles-ci.

Bien negocier l'assurance de son credit immobilier

Il doit aussi s’assurer que les sinistres et toutes les garanties comprises dans son contrat d’assurance soient déterminés de manière claire et précise. Si son budget le permet, il pourra même inclure des garanties facultatives de type assurance-chômage pour prendre en charge le remboursement partiel ou intégral de son crédit immobilier dans le cas où il perdrait son travail.

 

Remplacer son assurance emprunteur

 

Contrairement à ce que l’on pense, un emprunteur peut parfaitement remplacer l’assurance de son crédit immobilier par une formule beaucoup plus adaptée à ses besoins et à son budget. Afin de trouver l’offre la mieux ajustée à son profil, il serait préférable de demander des devis personnalisés auprès de l’établissement d’assurance de son choix. Cette étape permettra de déterminer le montant exact des économies réalisées. Si le contrat de prêt le permet, et suivant l’accord de son établissement de crédit, l’emprunteur peut résilier son ancien contrat d’assurance de prêt et la substituer par une nouvelle formule d’assurance plus économique. Il faut cependant faire en sorte que la date de résiliation du premier contrat coïncide avec celle du nouveau contrat, pour que la couverture soit continue.

Si cet article vous a plu? Vous avez une question ? Alors n'hésitez pas à poster un commentaire ou à vous abonner au flux RSS pour recevoir les prochains articles sur votre lecteur de news.
Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet Simulation Gratuite et Sans Engagement pour votre projet