Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet

Je m'abonne

Les News de l'assurance prêt

Entrez dans notre cercle Google plusDevenez fan dans notre FacebookSuivez-nous sur TwitterAbonnez-vous  notre Flux RSS

Ce que doivent savoir les emprunteurs qui exercent des sports à risques

 

 

 

Pour être couvert sur l’intégralité de son crédit immobilier, un emprunteur pratiquant des sports à risque doit souscrire une assurance spécifique qui prend en charge ces activités sportives.

 

Définir ce qu’est un sport à risques

Souscrire une assurance emprunteur est une condition essentielle à l’obtention d’un crédit immobilier. Les garanties incluses dans ce type d’assurance seront différentes en fonction du profil de chaque assuré. Pour pouvoir être indemnisé et couvert sur l’intégralité de son crédit immobilier, un emprunteur pratiquant des activités sportives à risques se voit donc dans l’obligation de souscrire une assurance prenant en charge les risques liés à ces activités sportives. Un assureur considère aujourd’hui que certaines activités sportives sont plus dangereuses que d’autres. Il mesure en effet l’importance des risques y afférents en fonction de la survenance et du nombre d’accidents qui ont entraîné le décès ou l’invalidité de ses pratiquants. Si l’assureur juge ces deux éléments trop élevés, il fait figurer cette discipline dans la catégorie des sports à risques.

 

Souscrire d’une assurance « sports à risques »

Afin d’obtenir un crédit finançant la réalisation de ses projets immobiliers, un emprunteur se voit dans l’obligation de souscrire une assurance prenant en charge la pratique d’une activité sportive « à risques ». Les sports à risques ne sont généralement pas couverts par les contrats de groupe proposés par les établissements de crédit. Pour être couvert sur l’intégralité de son crédit immobilier, l’emprunteur devra donc opter pour la délégation d’assurance et choisir une formule d’assurance avec sports à risques. L’emprunteur devra faire une demande d’assurances risques aggravés et répondre à un questionnaire médical spécial « sports à risques ».

 

Toujours déclarer la pratique des activités sportives à risques

A noter que la pratique de ce type de sport doit être déclarée au moment même de l’adhésion à une assurance de prêt. Cela permet en effet à l’assureur d’évaluer au préalable le risque auquel il s’expose en assurant l’emprunteur d’une part, et d’évaluer le montant de la surprime y afférente. Un avenant sera alors annexé au contrat d’assurance de l’emprunteur. Si ce dernier omet de déclarer la pratique de ce type d’activité sportive, l’assurance ne pourra pas l’indemniser en cas de décès, d’arrêt de travail ou d’invalidité provoqué par la pratique de ce type de sport.

 

Quelle formule choisir ?

Un contrat d’assurance emprunteur avec garantie « sport à risque » doit être choisi avec le plus grand soin. Il faudra avant tout comparer les formules proposées sur le marché, afin de trouver celle qui couvre ces activités sportives de manière optimale. Il utile de savoir que la définition du risque varie selon la région de l’assureur. Si celui-ci est proche de la zone où le sport en question est pratiqué, il est certain qu’il proposera la couverture y afférente, en étant conscient des accidents qui peuvent éventuellement se produire.

 

Si cet article vous a plu? Vous avez une question ? Alors n'hésitez pas à poster un commentaire ou à vous abonner au flux RSS pour recevoir les prochains articles sur votre lecteur de news.
Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet Simulation Gratuite et Sans Engagement pour votre projet