Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet

Je m'abonne

Les News de l'assurance prêt

Entrez dans notre cercle Google plusDevenez fan dans notre FacebookSuivez-nous sur TwitterAbonnez-vous  notre Flux RSS

Co-emprunteurs, partager les assurances !

 

 

Lorsque plusieurs personnes contractent un même prêt, la couverture et les garanties sont réparties entre tous les emprunteurs. C’est ce que l’on appelle la quotité d’assurance.

 

Principe et fonctionnement de la quotité d’assurance

 

La quotité d’assurance est une opération qui est utilisée lorsque deux personnes ou plus contractent mutuellement un même crédit immobilier, il s’agit d’un produit d’assurance qui est souvent proposé par les assureurs dans ces cas-là. Toutefois. Lors d’un emprunt mutuel qui inclut plusieurs personnes en tant qu’emprunteurs, chacune de ces personnes aura à s’engager dans la participation à l’assurance crédit, tout comme il participe à une certaine hauteur au remboursement du crédit. Bien évidemment, la charge qui sera attribuée à chacun sera en fonction des revenus de chacun. De cette manière, tous les emprunteurs participant au crédit seront couverts chacun individuellement par l’assurance.

Co-emprunteurs une

En cas d‘invalidité d’un des co-emprunteurs ou en cas de décès de l’un d’eux, il reviendrait alors à l’assurance de payer les mensualités du crédit, pour compléter les parts de remboursement des emprunteurs restants. Généralement, les compagnies d’assurance sont disposées à accepter la quotité d’assurance dans la mesure où la charge de remboursement de chaque emprunteur est plus faible, ce qui réduit les risques d’impayés. De plus, comme l’assurance crédit est partagée entre tous, la situation est plus viable pour la compagnie d’assurance en cas de décès ou d’invalidité des co-emprunteurs.

 

Être couvert à 100 % avec une quotité à 200 %

 

Dans le cadre d’une quotité d’assurance, tous les assurés doivent apporter leur part de manière à remplir les 100 % de l’assurance au minimum. Par exemple dans le cas d’une quotité d’assurance incluant deux emprunteurs assurant respectivement 70 % et 30 % de la charge d’assurance, si le premier venait à décéder ou à devenir irrémédiablement invalide, l’assurance prendrait alors le relais et couvrirait 70 % des remboursements, et le deuxième emprunteur continuerait à payer les 30 % restants, et vice versa si c’est le second qui venait à perdre la vie ou à tomber dans l’invalidité.

Co-emprunteurs

Par ailleurs, les compagnies d’assurance crédit permettent également à leurs clients de souscrire des quotités d’assurance à 100 % chacun pour atteindre 200 % en tout. Ainsi, si l’un des deux co-emprunteurs venait à décéder ou à devenir invalide, il reviendrait à l’assurance de s’acquitter à 100 % du remboursement du capital restant dû à la banque. Cette solution est celle qui est la plus recommandée, car elle procure plus de sécurité pour les assurés.

Si cet article vous a plu? Vous avez une question ? Alors n'hésitez pas à poster un commentaire ou à vous abonner au flux RSS pour recevoir les prochains articles sur votre lecteur de news.
Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet Simulation Gratuite et Sans Engagement pour votre projet