Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet

Je m'abonne

Les News de l'assurance prêt

Entrez dans notre cercle Google plusDevenez fan dans notre FacebookSuivez-nous sur TwitterAbonnez-vous  notre Flux RSS

Contracter un crédit immobilier malgré un problème de santé ?

 

 

Un acquéreur immobilier confronté à un problème de santé garde une petite chance d’obtenir un crédit immobilier. L’emprunteur peut recourir à la convention AERAS.

 

À propos de l’AERAS

 

Il s’agit d’un dispositif permettant à un acheteur immobilier souffrant d’une grave maladie ou ayant connu des antécédents médicaux d’accéder plus facilement à un financement bancaire. Cette convention dite AREASAssurer et Emprunter avec un risque aggravé pour la santé – facilite également la recherche d’une garantie emprunteur pour le candidat à l’acquisition. Ce mécanisme oblige la compagnie d’assurance à toujours prendre en considération le dossier d’emprunt de son client malgré sa santé fragile. Le cas de l’emprunteur sera examiné par une structure créée au sein de l’entreprise.

Aeras une

L’assureur prend l’engagement d’accorder à son client une garantie PTIAPerte totale et irrémédiable d’autonomie. La compagnie d’assurance tenant compte de la situation du souscripteur peut proposer une assurance additionnelle. Il est également possible que l’emprunteur soit invité à contracter une nouvelle couverture prenant en compte le RDI – risque de dépendance et d’invalidité.

 

Les critères d’éligibilité à la convention AERAS

 

Une personne souffrante d’une maladie peut aussi rêver d’acheter une maison malgré son état de santé. La convention AERAS n’est toutefois pas destinée à tous les malades. Ainsi, ce dispositif est ouvert à un individu développant une pathologie dont la gravité est reconnue et la chance de guérison est minime. C’est le cas d’un sujet atteint du cancer, de l’hépatite C ou B. Un individu séropositif peut également demander une assurance emprunteur dans le cadre de ce mécanisme de facilitation.

Aeras

Il faut également savoir que le champ d’application de cette convention est plus étendu qu’on ne le pense. En effet, la compagnie d’assurance considère également comme des critères d’éligibilités au dispositif AERAS l’obésité, le tabagisme et surtout l’âge du souscripteur. Ces facteurs peuvent contribuer à la dégradation de l’état de santé du demandeur de financement. Il faut par ailleurs noter que l’emprunteur ne pourra pas avoir son assurance emprunteur si son âge à la fin du contrat de crédit dépasse les soixante-dix ans.

 

Recourir à l’AERAS et se battre

 

Le combat de l’emprunteur atteint d’une grave maladie ne consiste pas uniquement à chercher la voie de la guérison, celui-ci doit également se battre s’il veut obtenir un prêt immobilier même s’il a eu recours à la convention AERAS. Le candidat à l’acquisition restera toujours un client à risque pour l’assureur et aussi pour la banque. Il est possible que la banque refuse la demande de son client. Dans ce cas, le malade emprunteur peut approcher une association signataire du dispositif AERAS. Cette structure saura défendre l’intérêt du demandeur de crédit atteint de maladie grave.

Si cet article vous a plu? Vous avez une question ? Alors n'hésitez pas à poster un commentaire ou à vous abonner au flux RSS pour recevoir les prochains articles sur votre lecteur de news.
Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet Simulation Gratuite et Sans Engagement pour votre projet