Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet

Je m'abonne

Les News de l'assurance prêt

Entrez dans notre cercle Google plusDevenez fan dans notre FacebookSuivez-nous sur TwitterAbonnez-vous  notre Flux RSS

Crédit immobilier : la tendance baissière se pérennise

Amorcé en début d’année, le repli des taux des emprunts immobiliers ne cesse de continuer. Les statistiques indiquées par les professionnels de l’immobilier sont évocatrices et mettent en exergue une généralisation de la tendance baissière.

Les courtiers en crédit immobilier sont unanimes

D’après les analyses conduites par les professionnels de l’immobilier comme Meilleursagents, Empruntis ou Emprunt Direct, la régression des taux immobiliers qui a débuté en janvier s’est davantage accentuée durant le mois de juillet. En effet, une généralisation de la tendance baissière a été enregistrée auprès des principales banques de France. Près de 80 % des institutions bancaires se sont résolues à réduire leur taux d’intérêt et les usagers ont désormais un plus large choix d’établissement. Selon les analystes, cette éclaircie devrait perdurer, car la plupart des banques ne prévoient pas d’augmenter leur taux dans les semaines à venir.

La catégorie de prêt la plus avantageuse

Si au début de l’année les emprunts étalés sur 20 ans faisaient l’objet d’un taux d’intérêt de 5 %, au mois de juillet, cette taxe a été réduite à 4 % voire 3,75 % dans le cas de certaines institutions bancaires. Ainsi, en l’espace de 6 mois, le taux de cette catégorie de prêt immobilier a baissé de plus de 1 %. Elle se propose alors à un taux préférentiel par rapport aux autres types de crédits. Rappelons toutefois qu’à la fin du mois de juin dernier, le taux de l’OAT 10 ans, avait atteint son plus bas seuil lorsqu’il était chiffré à 2,70 %.

Les institutions financières restent prudentes

Si la majorité des banques semblent avoir fléchi leurs taux, les modalités d’attribution des crédits restent toujours aussi rigoureuses sur l’ensemble de l’Hexagone. En effet, depuis l’amorçage de la baisse des taux, les dépôts de dossiers tendent à augmenter. Durant le second trimestre, une hausse de 18 % a été notée. Pour l’unique mois de juin, un accroissement de 26 % a été observé. Malgré cet engouement pour les demandes de prêts immobiliers, seuls les profils qui rassurent le plus les banquiers voient leur demande aboutir.

Si cet article vous a plu? Vous avez une question ? Alors n'hésitez pas à poster un commentaire ou à vous abonner au flux RSS pour recevoir les prochains articles sur votre lecteur de news.
Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet Simulation Gratuite et Sans Engagement pour votre projet