Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet

Je m'abonne

Les News de l'assurance prêt

Entrez dans notre cercle Google plusDevenez fan dans notre FacebookSuivez-nous sur TwitterAbonnez-vous  notre Flux RSS

Crédit immobilier, les coups de pouce aux primo-accédants

 

 

 

La baisse historique des taux d’intérêt sur les crédits immobiliers a profité aux primo-accédants. Les banques leur accordent des réductions des taux exceptionnels et les aides financières varient.

 

Primo-accédant — PTZ plus, une aide financière sur-mesure pour l’accession à la propriété

Par définition, le terme primo-accédant désigne les personnes physiques ou ménages qui sont admissibles à la première accession à la propriété. Pour jouir d’un prêt immobilier en tant que primo-accédant, le débiteur doit ne pas avoir été propriétaire d’un bien immobilier au cours des 24 mois qui précèdent la demande. Nombreuses sont les banques qui offrent des crédits sur mesure pour les primo-accédants, et ce, sans conditions de ressources.

Le prêt à taux zéro, appelé aussi PTZ+, n’est réservé qu’aux ménages primo-accédants et permet de financer l’achat ou la construction d’une résidence principale. Ce crédit est attribué sans condition de ressources avec des plafonds d’opérations récemment revus à la hausse. En ce qui concerne le montant, il est calculé en fonction du coût total de l’opération, c’est-à-dire, le prix d’acquisition, de travaux, des frais de notaire, etc. Les modalités de remboursement du PTZ+ sont fixées en fonction des revenus de l’emprunteur, de la consommation d’énergie, de la situation géographique du logement ainsi que du nombre de personnes qui composent le foyer. Ses particularités ? Une partie de l’acquittement peut être différée et les premières mensualités sont allégées, permettant à l’emprunteur de rembourser sans encombre ses autres prêts en cours.

 

Est-il possible d’emprunter sans apport personnel ?

Certaines banques se montrent plus prudentes dans le cas des jeunes récemment entrés dans la vie active et souhaitant acquérir un bien immobilier sans disposer de capital. Bien que cela devienne de plus en plus rare, bon nombre d’établissements bancaires acceptent de financer l’achat d’un bien immobilier sans apport personnel, mais seulement pour les ménages primo-accédants. Néanmoins, ils se couvrent des divers risques en imposant des taux assez élevés et en favorisant les « bons dossiers ». Ces profils se distinguent par une bonne tenue des comptes, l’absence de découvert bancaire au cours des deux derniers mois, etc… Bien entendu, les sommes que les établissements prêteurs peuvent octroyer dépendent entièrement de la capacité d’endettement de l’emprunteur, mais également de ses ressources financières. À noter que plus le capital emprunté est élevé, plus les taux d’intérêt du prêt augmenteront.

 

Si cet article vous a plu? Vous avez une question ? Alors n'hésitez pas à poster un commentaire ou à vous abonner au flux RSS pour recevoir les prochains articles sur votre lecteur de news.
Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet Simulation Gratuite et Sans Engagement pour votre projet