Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet

Je m'abonne

Les News de l'assurance prêt

Entrez dans notre cercle Google plusDevenez fan dans notre FacebookSuivez-nous sur TwitterAbonnez-vous  notre Flux RSS

Crédit immobilier : tout savoir sur l’apport personnel

 

 

 

Dans le cadre d’un crédit immobilier, l’emprunteur devra financer lui-même une partie du projet. Cette contribution est couramment appelée apport personnel.

 

L’apport personnel : un facteur déterminant

Un emprunteur en quête de crédit immobilier doit s’attendre à ce que l’établissement prêteur scrute ses comptes et sa gestion de finances. Au-delà de ces critères, la banque se penchera également sur sa volonté de s’impliquer dans le projet immobilier. Pour cela, elle évaluera la somme que l’emprunteur est prêt à engager en tant qu’apport personnel dans le crédit immobilier. Ce pourcentage du montant demandé viendra compléter le crédit. Plus l’apport personnel sera important, plus les risques encourus par la banque seront réduits.

 

Comment financer l’apport personnel ?

 

Il n’est pas toujours évident pour un candidat à l’achat de fournir un apport personnel, surtout si celui-ci doit être important. En effet, il n’est pas donné à tout le monde d’avoir les moyens de faire des économies importantes, même intégré dans la vie active. Mis à part les épargnes, l’emprunteur pourra recourir aux différents héritages et aux donations en tous genres. Autrement, il pourra se tourner vers des lignes de crédit comme le Prêt Action Logement, le PTZ+ ou encore le PEL afin de se constituer un apport personnel suffisant.

 

Proposer un bon niveau d’apport personnel

 

Bon nombre d’emprunteurs se demandent quelle somme doit être engagée à titre d’apport personnel. Il faut savoir que les banques attendent généralement un montant équivalant à 10 % du crédit souhaité. D’une manière générale, un apport personnel important est toujours bien perçu par les banques, qui deviennent alors plus enclines à octroyer un crédit à des conditions intéressantes. Il est ainsi évident qu’un emprunteur ayant un apport personnel de 30 % bénéficiera de taux d’intérêt largement inférieur à ceux qui n’engagent que 10 % ou moins.

 

Emprunter sans apport : c’est possible !

Bien évidemment, les emprunteurs qui ne disposent pas d’apport personnel existent. Ils sont même nombreux à obtenir un crédit pour financer leur acquisition immobilière. Généralement, il s’agit de primo-accédants qui bénéficient de la tolérance des banques, dans la mesure où ils n’ont pas encore eu le temps d’épargner depuis leur entrée dans la vie active. Toutefois, ces emprunteurs privilégiés devront présenter un dossier irréprochable. Le primo-accédant devra ainsi avoir été client de la banque pendant longtemps, ne pas avoir été concerné par les découverts bancaires sur plusieurs mois, prouver qu’il a un emploi stable, etc. De même, il faut savoir qu’emprunter sans apport implique une certaine majoration du taux de crédit.

Si cet article vous a plu? Vous avez une question ? Alors n'hésitez pas à poster un commentaire ou à vous abonner au flux RSS pour recevoir les prochains articles sur votre lecteur de news.
Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet Simulation Gratuite et Sans Engagement pour votre projet