Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet

Je m'abonne

Les News de l'assurance prêt

Entrez dans notre cercle Google plusDevenez fan dans notre FacebookSuivez-nous sur TwitterAbonnez-vous  notre Flux RSS

Crédits immobiliers : remontée annoncée au quatrième trimestre

L’agence de courtage en ligne Capfi émet l’éventualité d’une hausse des taux sur les crédits immobiliers dès le début du quatrième trimestre 2012.

Fin du taux avantageux annoncé

Une récente publication émanant de l’agence de courtage en ligne Capfi annonce une probable hausse des taux d’intérêt sur les crédits logement d’ici la rentrée de septembre prochain. Si actuellement, les taux pratiqués sont au plus bas, et sont par conséquent en faveur des consommateurs, le volume de crédits accordé accuse lui également une courbe descendante. Mais prévient le courtier, cette période de baisse inhabituelle devrait bientôt prendre fin, les ménages devront ainsi profiter de cette période faste pour réaliser leur investissement dans la pierre. Plus précisément, Capfi penche pour un scénario à la hausse concernant les taux dès le début de ce dernier trimestre 2012. Les raisons évoquées : une éventuelle dégradation de la situation économique en Europe ou le risque de la détérioration de la note française par les agences de notations. Dans l’un ou l’autre cas, Capfi craint une remontée des taux d’emprunt dans l’immobilier.

Le marché du crédit en baisse

Actuellement, la Banque Centrale Européenne applique un taux directeur relativement bas, à 0,75 %. Par ailleurs, l’indice OAT, utilisé comme référence aux taux fixes demeure également peu élevé. Ainsi combinés, ces deux facteurs permettent aux candidats à l’accession immobilière de disposer d’un taux de crédit immobilier de l’ordre de 3,65 % étalé sur une quinzaine d’années. Les emprunts sur 20 ans bénéficient eux d’un taux de 4 % sur un 20 ans. L’analyse de Capfi intervient au moment où l’Observatoire Crédit Logement/CSA rapporte une chute du montant des emprunts immobiliers. En effet, l’Agence note un recul de 39,2 % sur un an au cours du second trimestre 2012 en dépit d’une petite remontée au mois de mai. Pour Philippe Taboret, directeur adjoint de l’agence Ca pfi, les établissements de crédit sont en partie responsables de l’effondrement du marché du crédit en durcissant la sélection des dossiers.

Si cet article vous a plu? Vous avez une question ? Alors n'hésitez pas à poster un commentaire ou à vous abonner au flux RSS pour recevoir les prochains articles sur votre lecteur de news.
Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet Simulation Gratuite et Sans Engagement pour votre projet