Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet

Je m'abonne

Les News de l'assurance prêt

Entrez dans notre cercle Google plusDevenez fan dans notre FacebookSuivez-nous sur TwitterAbonnez-vous  notre Flux RSS

Découvrez ce qu’est une chasse en zone urbaine. Interview d’ARFIM, chasseur d’appartement

Vous êtes à la recherche d’un bien immobilier et vous ne savez pas par où commencer ?Sachez que vous pouvez débuter par contacter des agents immobilies ou des chasseurs immobiliers. Si les premiers sont assez répandus, le métier des chasseurs immobiliers est moin bien connu du public. Découvrez dans cet interview avec ARFIM en quoi consiste le métier de chasseur immobilier.

 chasseur immobilier

pingouinBonjour ARFIM.

Pouvez-vous nous faire une présentation?

ARFIM

 Bonjour,

Je suis le gérant de la société ARFIM, une société de chasseurs d’appartements à Paris. Notre travail consiste à effectuer la recherche d’appartements pour nos clients à Paris ou première couronne (Boulogne, Levallois, Neuilly, Asnières, Vincennes …).

Nous procédons en plusieurs étapes :

  • Étude de faisabilité : s’assurer que le projet du client est réalisable et définir ensemble les critères de recherche. Nous travaillons d’ailleurs avec des courtiers en financement qui peuvent effectuer un calcul d’enveloppe afin d’aider notre client à définir son budget. Cette étude s’appuie sur un modèle quantitatif (questionnaire et analyse des prix du marché) et qualitatif (développement d’un score d’appétence).
  • Recherche et visites d’appartements pour le compte de nos clients : nous recherchons sur l’ensemble du marché immobilier (à la fois agences immobilières, particuliers, administrateurs de biens, notaires, ventes judiciaires …). Il faut savoir que seul un bien sur deux est vendu via une agence immobilière.
  • Compte-rendu de visite : après chaque visite nous réalisons un compte-rendu et nous proposons à notre notre client de venir visiter cet appartement si il correspond à sa recherche.
  • Accompagnement jusqu’à la signature chez le notaire.

Voilà le cœur du métier de chasseur d’appartement. Mais afin de nous différencier de la concurrence, nous avons développé un concept innovant.

pingouinPouvez-vous nous parler de ce concept innovant ou est-ce un secret professionnel?

ARFIM

Nous sommes partis du constat qu’à Paris il y a peu de primo accédants (75% des acheteurs à Paris sont déjà propriétaires d’un appartement, ils vendent leur appartement pour en acheter un autre).

À partir de cette réalité, nous avons développé un concept pour faciliter la vie de nos clients tout au long de ce projet anxiogène qu’est l’achat d’un appartement.

Nous proposons donc une offre globale à nos clients qui comprend la revente de leur appartement actuel, la recherche de leur futur appartement et la mise en relation avec notre courtier en financement.

Le fait d’allier à la fois l’achat, la revente et le financement est très innovant sur le marché. Cela permet de décharger nos clients de tout l’aspect stressant d’un projet immobilier.

innovation

pingouinNe peut-on pas considérer les chasseurs immobiliers comme des agents immobiliers? Ou est-ce différent?

ARFIMMerci pour cette question que l’on nous pose régulièrement. Effectivement, les métiers de chasseurs immobiliers et des agents immobiliers sont complémentaires, mais très différents.

Nous avons récemment écrit un article à ce sujet. Pour résumer, les principales différences sont :

 

  • le chasseur d’appartement est au service de l’acheteur, alors que l’agent immobilier est au service du vendeur
  • le chasseur immobilier va rechercher pour son client sur l’ensemble du marché immobilier (agences, particuliers, administrateurs de biens, notaires, ventes judiciaires …) alors que l’agent immobilier ne va chercher que dans son portefeuille de biens à la vente.

Comme je vous le disais, une vente sur deux ne se fait pas via une agence immobilière, donc si l’acheteur limite ses recherches aux seules agences immobilières, il divise par deux ses chances de trouver l’appartement de ses rêves.

pingouinCette chasse aux appartements ne s’est-elle pas plus compliquée ces derniers temps avec l’état actuel de l’immobilier?

ARFIMNon, je dirai même qu’elle s’est simplifiée puisque les acheteurs sont désormais en position de force.

En effet, il y a très peu d’acheteurs à Paris en ce moment (on parle de -40% de volume de vente d’appartements). Donc, les clients que nous représentons sont vraiment en capacité de bien négocier leur acquisition.

La période est très favorable aux acheteurs d’appartements aujourd’hui.

 

pingouinAvez-vous déjà pensé à étendre vos activités à d’autres villes?
ARFIMUne réflexion est en cours, nous étudions une implantation sur la Côte d’Azur et la Côte Basque.

Nous aimerions également travailler d’avantage avec l’Italie. Il faut savoir, qu’avant la crise, les italiens étaient ceux qui investissaient le plus à Paris, devant les anglais, américains, etc … Mais la situation économique en Italie est aujourd’hui difficile et nous avons reporté ce projet.

pingouinMerci pour cet interview. Une dernière intervention avant de la conclure?

ARFIMOui, nous souhaitons mettre en avant le fait que les services d’un chasseur d’appartement ne sont pas réservés à une clientèle aisée.

ARFIM a pour ambition d’aider tous les profils désireux de devenir propriétaire à Paris. D’ailleurs, il n’est pas plus cher de passer par ARFIM que de chercher seul via une agence immobilière.

Merci.

Crédits photos:
© Olivier Le Moal – Fotolia.com
© alphaspirit – Fotolia.com
© Edler von Rabenstein – Fotolia.com

© Olivier Le Moal – Fotolia.com© alphaspirit – Fotolia.com© Edler von Rabenstein – Fotolia.com

Si cet article vous a plu? Vous avez une question ? Alors n'hésitez pas à poster un commentaire ou à vous abonner au flux RSS pour recevoir les prochains articles sur votre lecteur de news.
Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet Simulation Gratuite et Sans Engagement pour votre projet