Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet

Je m'abonne

Les News de l'assurance prêt

Entrez dans notre cercle Google plusDevenez fan dans notre FacebookSuivez-nous sur TwitterAbonnez-vous  notre Flux RSS

Dossier bancaire : quel impact sur l’octroi du prêt immobilier ?

 

 

Élément indispensable d’une demande de crédit, le dossier bancaire détermine l’octroi ou non du prêt immobilier. Les banques doivent en effet être sûres que les remboursements seront honorés par l’emprunteur.

 

Présenter un dossier irréprochable

 

Pour les banques, le profil idéal de l’emprunteur se résume à une situation professionnelle stable, un âge inférieur à 40 ans, une possibilité d’apport personnel égale à au moins 10 % de la somme demandée, un taux d’endettement inférieur au tiers des revenus et une bonne capacité d’épargne. Elles n’accordent généralement pas de crédit aux personnes ayant différents prêts en cours, faisant l’objet de découverts, n’ayant pas d’emploi stable ou étant inscrites au Fichier national des incidents de paiements. Pour être certain de bénéficier d’un prêt immobilier, il est ainsi important de présenter un dossier bancaire irréprochable.

 Dossier bancaire

Les banques étudient le dossier sous différents volets pour être certaines qu’il n’y aura aucun incident de paiement durant toute la durée du remboursement. Un client responsable et ne présentant pas de risque n’est pas sujet aux découverts, paye ses dettes avant échéance et est en mesure d’économiser de l’argent de manière régulière. Il arrive également que les établissements de crédit analysent le dossier d’un point de vue commercial avant d’accorder le prêt. Un client fidèle à l’établissement auquel il effectue sa demande et souscrivant à divers services auprès de celui-ci a plus de chances de voir son dossier accepté. Il peut en outre bénéficier de taux plus intéressants qu’un client ne présentant pas ces particularités.

 

Peut-on emprunter avec un dossier difficile ?

 

Bien que les banques soient frileuses à l’idée d’accorder un crédit aux personnes ayant un dossier difficile, ces dernières ont toutefois la possibilité de souscrire un prêt immobilier. Plusieurs établissements proposent en effet des solutions adaptées à ces cas. L’octroi du crédit est cependant soumis à conditions. En premier lieu, il faut obtenir une assurance décès invalidité. Cette assurance ne peut être obtenue que si l’emprunteur ne présente pas de risques médicaux importants. L’âge et l’état de santé entrent alors en ligne de compte. En cas de refus, il est possible de contracter une assurance individuelle sous forme d’une délégation d’assurance.

 Dossier bancaire

Si l’emprunteur ne peut fournir un apport personnel, il a la possibilité de demander un prêt couvrant l’intégralité du coût de l’acquisition. Il peut également prétendre à certains prêts aidés tels que l’épargne-logement, le prêt Action-logement ou le Prêt à taux zéro plus qui peut être obtenu sans condition de ressources. Enfin, pour les emprunteurs malades ou ayant divers antécédents médicaux, la convention Aeras peut être d’une grande aide. Cette convention permet de financer une rénovation, un achat de logement, une construction ou un simple aménagement dans la mesure où l’emprunt ne dépasse pas les 320 000 euros et que l’emprunteur n’ait pas atteint l’âge limite de 70 ans.

Si cet article vous a plu? Vous avez une question ? Alors n'hésitez pas à poster un commentaire ou à vous abonner au flux RSS pour recevoir les prochains articles sur votre lecteur de news.
Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet Simulation Gratuite et Sans Engagement pour votre projet