Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet

Je m'abonne

Les News de l'assurance prêt

Entrez dans notre cercle Google plusDevenez fan dans notre FacebookSuivez-nous sur TwitterAbonnez-vous  notre Flux RSS

Exclusions d’assurance de prêt : restez vigilant !

 

 

Dans le cadre d’une assurance de prêt, il existe des exclusions qui peuvent être en relation avec les activités pratiquées, le métier exercé ou l’état de santé du souscripteur.

 

L’exclusion d’assurance : qu’est-ce que c’est ?

 

L’on appelle cas d’exclusion d’assurances tous les évènements non couverts par l’assurance et clairement stipulés dans le contrat. L’assurance crédit ne pourra donc pas indemniser l’assuré pour un accident quelconque si ce dernier survient dans le cadre des activités exclues. Généralement, les cas exclus dans le contrat d’assurance sont ceux qui sont recensés par le Code des Assurances, comme les accidents de guerre ou les accidents intentionnels. Par contre, certaines exclusions peuvent varier en fonction du niveau de tolérance des assurances. Bien évidemment, lorsqu’une compagnie d’assurance accepte d’assurer une personne exerçant une activité estimée dangereuse ou un métier à risque, elle applique une surprime importante afin de se couvrir elle-même.

Exclusions d'assurance restez vigilant !-une

Les exclusions professionnelles

 

Certains métiers sont exclus des contrats d’assurance de prêt, étant donné qu’ils sont largement plus risqués que les métiers conventionnels. Par exemple, les militaires, les démineurs, les pompiers ou les guides touristiques en haute montagne se verront difficilement trouver une assurance crédit classique. Le refus catégorique n’est pas toujours systématique, sauf que les compagnies d’assurance appliquent des surprimes importantes, rendant l’assurance plus onéreuse que prévu.

Exclusions d'assurance restez vigilant !

Les exclusions liées à la santé :

 

Par ailleurs, il existe également des exclusions d’assurance qui sont en rapport avec l’état de santé du souscripteur : les antécédents médicaux peuvent en effet peser beaucoup sur la décision des assureurs. C’est la raison pour laquelle ils exigent souvent le remplissage du questionnaire de santé. Les personnes anorexiques ou présentant des tumeurs ou atteints de maladies chroniques ou de dépression se verront par exemple ajouter des clauses particulières d’exclusion d’assurance dans leur contrat.

 

Les exclusions pour les sports à risques

 

Lorsque le souscripteur s’entretient avec son conseiller en assurances, il est préférable pour lui qu’il fasse savoir à l’assureur qu’il pratique des sports à risques. En effet, certains sports ne sont pas couverts par l’assurance car estimés trop dangereux, et donc financièrement dangereux pour l’assurance. Cette dernière pourra même refuser d’offrir une proposition d’assurance, si le risque est trop élevé. Par exemple, l’assurance peut tolérer et assurer certains sports comme le ski sur piste ou encore la plongée sous-marine n’excédant pas les 20 mètres de profondeur. Par contre, une surprime sera exigée de ceux qui pratiquent des sports tels le sport automobile, l’alpinisme, le ski hors-piste, etc. à l’extrême, l’on retrouve les sports très dangereux qui ne seront pas admis par les assurances, malgré des négociations en surprimes. L’on peut citer par exemple la tauromachie ou encore le saut à l’élastique.

Si cet article vous a plu? Vous avez une question ? Alors n'hésitez pas à poster un commentaire ou à vous abonner au flux RSS pour recevoir les prochains articles sur votre lecteur de news.
Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet Simulation Gratuite et Sans Engagement pour votre projet