Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet

Je m'abonne

Les News de l'assurance prêt

Entrez dans notre cercle Google plusDevenez fan dans notre FacebookSuivez-nous sur TwitterAbonnez-vous  notre Flux RSS

Financer son projet immobilier après 50 ans : c’est possible

 

 

Même après 50 ans, les emprunteurs ont toujours la confiance des banques comme l’a annoncé récemment un courtier en financement immobilier. Cependant, quelques astuces sont toutefois à connaître afin de constituer le meilleur dossier possible.

 

Des emprunteurs de plus de 50 ans

 

Y a-t-il une tranche d’âge à ne pas dépasser pour être sûr de bénéficier d’un financement immobilier ? Une chose est certaine, dans la pratique, de nombreuses enseignes du secteur bancaire octroient sans difficulté aucune, un crédit immobilier aux emprunteurs de plus de 50 ans, voire même aux plus de 70 ans dans certains cas. Pour illustrer cette situation, un coup d’œil sur les chiffres récemment divulgués par le courtier en financement immobilier Empruntis permet d’en savoir un peu plus sur les pratiques actuelles des banques concernant ce sujet particulier.

Ainsi, les chiffres du courtier révèlent que sur 100 demandes de financement immobilier souscrites par des emprunteurs âgés de plus de 50 ans, un peu plus du tiers des dossiers est susceptible de recevoir une suite favorable, soit 34 %. À titre de comparaison, Empruntis évoque ainsi réserver la même issue positive pour environ 36 % des demandeurs, mais cette fois pour ceux issus de la tranche d’âge des 18 à 30 ans.

 

L’âge charnière : 57-58 ans

 

Selon les explications d’une des responsables de la société, l’âge charnière pris en compte par les banques pour l’octroi ou non d’un crédit immobilier reste aujourd’hui autour de 57 et de 58 ans, c’est-à-dire vraiment à proximité de la retraite. Généralement, la capacité de remboursement des emprunteurs est relativement similaire jusqu’à l’âge de 55 ou de 56 ans. Mais c’est au-delà de cette tranche d’âge seulement que les difficultés de remboursement voient le jour. Toutefois, certaines solutions sont tout à fait envisageables afin que ces emprunteurs puissent bénéficier de l’accès au crédit, passé même l’âge de 70 ans.

 

Des conseils à prendre en compte pour la constitution du dossier

 

La capacité de remboursement du candidat est toujours l’un des premiers arguments que les banques examinent pour les emprunteurs proches de l’âge de la retraite. Il est ainsi judicieux pour ceux qui aspirent à concrétiser un projet immobilier via un financement bancaire de penser à étudier leurs revenus actuels et futurs – salaires et pension de retraite – avant de songer à la demande de crédit.

Pour soutenir le sérieux du dossier de demande de crédit, l’emprunteur de plus de 50 ans peut également évoquer auprès de la banque ses avoirs – tels un titre de propriété ou un contrat d’assurance vie –, qui sont des moyens de négociation pouvant être considérés comme des garanties par l’établissement prêteur.

Si cet article vous a plu? Vous avez une question ? Alors n'hésitez pas à poster un commentaire ou à vous abonner au flux RSS pour recevoir les prochains articles sur votre lecteur de news.
Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet Simulation Gratuite et Sans Engagement pour votre projet