Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet

Je m'abonne

Les News de l'assurance prêt

Entrez dans notre cercle Google plusDevenez fan dans notre FacebookSuivez-nous sur TwitterAbonnez-vous  notre Flux RSS

Garantie perte d’emploi : ce qu’il faut savoir

 

 

 

En cas de chômage, la garantie perte d’emploi compense la perte de revenus. Elle prend en charge, en partie ou en totalité, le remboursement des mensualités d’un emprunteur. À noter qu’elle est le plus souvent facultative.

 

L’objectif d’une garantie perte d’emploi

Le seul et unique objectif de l’assurance perte d’emploi est la prise en charge des mensualités de crédit d’un emprunteur, dans le cas où il viendrait à perdre son travail. Pour la souscription d’un crédit immobilier, cette garantie est facultative. Néanmoins, certains établissements prêteurs en font l’une des conditions de l’octroi du prêt, avec l’assurance décès invalidité. Il est important de noter que ce produit ne concerne pas tout le monde.

 

Qui peut bénéficier d’une garantie perte d’emploi ?

L’assurance garantie perte d’emploi concerne de prime abord les salariés qui peuvent justifier d’un contrat CDI (contrat à durée indéterminée). Pour en bénéficier, les salariés doivent avoir au moins six mois d’ancienneté, voire même un an, dans l’entreprise. Les fonctionnaires et ceux qui exercent leurs fonctions dans un cadre libéral sont exempts de cette assurance. Il en est de même pour les travailleurs en contrat à durée déterminée (appelé également CDD). Ne peuvent pas jouir de cette garantie les employés démissionnaires, les intérimaires, ainsi que ceux en situation de préavis de licenciement.

 

Les critères à prendre en compte avant de souscrire une garantie perte d’emploi

Avant de souscrire une garantie perte d’emploi, il sera demandé à la personne concernée une preuve selon laquelle elle est bien rattachée à un régime d’assurance chômage comme l’ASSEDIC. S’ajoute à cela une limite d’âge à la souscription de cette garantie. Elle est d’une manière générale située entre 55 à 65 ans. Même si la personne est éligible à une garantie perte d’emploi, il faut savoir qu’en cas de chômage, elle peut ne pas jouir de son indemnisation, puisqu’un délai de carence sera observé après la souscription du contrat. De plus, aucune indemnité ne sera proposée, au cas où cette personne serait licenciée au cours de ce délai de carence.

En ce qui concerne les indemnités versées par l’assurance, elles seront d’une manière générale progressives. En guise d’exemple, pendant les six premiers mois de chômage, l’assurance verse à la personne concernée une indemnité de 40 %. Pendant les 24 mois qui suivent, elles seront de 60 %, et jusqu’à 80 % pour les six mois restants. Globalement, la durée totale d’indemnisation est de 36 mois en moyenne.

 

Si cet article vous a plu? Vous avez une question ? Alors n'hésitez pas à poster un commentaire ou à vous abonner au flux RSS pour recevoir les prochains articles sur votre lecteur de news.
  • camille

    Merci pour cet article, pour évaluer au mieux les risques pouvant se présenter à vous lors de la durée de remboursement de votre crédit, n’hésitez surtout pas à faire appel à un courtier comme adppc

Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet Simulation Gratuite et Sans Engagement pour votre projet