Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet

Je m'abonne

Les News de l'assurance prêt

Entrez dans notre cercle Google plusDevenez fan dans notre FacebookSuivez-nous sur TwitterAbonnez-vous  notre Flux RSS

L’ évolution des transactions immobilières, interview de Jean Claude Cottet-Moine

Face à l’ importance de la crise ainsi que de l’ investissement immobilier dans les mois à venir, nous avons interviewé Jean claude Collet-moine, pour connaître ses avis sur les évolutions des transactions immobilières. Il nous délivre dans les paragraphes qui suivent les préconisations pour les professionnels et particuliers.

 

graphique boom immo
pingouinJean Claude Cottet-Moine, bonjour ! Vous êtes professionnel de l’immobilier depuis plus de 40 ans ; Pouvez-vous nous résumer la situation dans laquelle évolue la transaction immobilière ?
Jean Claude Cottet-MoineNous sommes en période de crise, de marasme et les économistes nous prédisent qu’il nous faudra plusieurs années avant de voir le bout du tunnel. Les hommes politiques nous parlent de rigueur, d’efforts, de sacrifices. Les médias parlent de récession, de baisse record du pouvoir d’achat, etc…

L’immobilier n’échappe pas à cette crise. On parle de 10 à 15% de fermetures d’agences et d’autres ont des difficultés de trésorerie. On parle aussi de 20% de ventes en moins en 2012 par rapport à 2011.

On prévoit environ moins de 15% de ventes en 2013 par rapport à 2012. Certes, ce n’est pas l’apocalypse car les Français continueront toujours à chercher un logement, mais c’est évident la crise est là.

Faut-il pour autant baisser les bras, se contenter de se lamenter. Faut-il continuer à subir ou agir ? Comme dans tous les moments difficiles et comme dans toutes les crises, il y aura des gagnants et des perdants.A chacun de choisir son camp.

Contrairement aux perdants qui ne pensent qu’aux effets négatifs de la crise, les gagnants s’efforceront malgré tout de rester positifs et chercheront les possibles bienfaits de la crise afin de rebondir en se disant :

La CRISE ?

  • Elle élimine les désorganisés, les faibles qui s’imaginent que l’immobilier c’est l’argent facile, elle ne laissera place qu’à des professionnels efficaces, performants…
  • Elle nous remet en question.
  • Elle permet d’innover, d’inventer de mettre en place de nouvelles stratégies.
  • Elle permet de redoubler d’efforts et de saisir de nouvelles opportunités, différentes.
  • Elle réveille en nous ce qu’il y a de meilleur, notre capacité à nous adapter, à franchir les obstacles, à vaincre les difficultés.
  • Elle dynamise. Nous devenons plus réactifs, plus à l’écoute des besoins de nos clients. Elle nous pousse à être encore plus serviable, plus attentionné…
  • Elle galvanise à travers un stress positif maîtrisé.
  • Elle nous force à abandonner notre individualisme, à oublier nos rivalités, nos querelles de clochers.
  • Elle est susceptible de mettre fin au « chacun pour soi » en nous encourageant à jouer collectif.
  • Elle insuffle l’esprit d’équipe tout en reconnaissant les valeurs individuelles.
  • Elle pousse à plus de solidarité professionnelle.
  • Elle favorise la collaboration entre professionnels.
  • Elle peut permettre de rassembler de nombreuses agences immobilières autour d’un projet de récupération des 45% des parts de marché qui leur échappent.

Ouvrons les yeux, regardons la vérité en face, rendons nous à l’évidence, admettons une fois pour toute que le 1er vrai principal problème est : « La Vente Directe entre Particuliers ».

Trouvons une solution à ce problème et tous les agents immobiliers augmenteront alors le nombre de leurs ventes et cela même en période de crise.

 

pingouinEn 2013 quels sont les moyens de diffusions d’offres immobilières mis à la disposition des professionnels mais aussi des particuliers ? Vous parlez d’agir. Que préconisez-vous ?
Jean Claude Cottet-MoineDans les années 2000, la presse papier/ magazines était encore maitre de la diffusion d’annonces immobilières.

Aujourd’hui c’est l’ère Internet. Aujourd’hui, LA DIFFUSION D’ANNONCES immobilières SUR INTERNET est la 1ère source de contacts de potentiels acquéreurs.

Dans 90 % des cas, l’acquéreur d’un bien immobilier a consulté un ou plusieurs sites de diffusion d’annonces immobilières. Et si ensemble, avec toute la profession, nous créions (à coûts réduits) les outils efficaces capables de faire face aux ventes de PAP ? Oui mais de quel type d’outils avons-nous besoin? Un portail du type « Logic’immo », Explorimmo » etc….? C’est du déjà vu et nous avons trop de retard et pas assez de moyens financiers pour nous lancer sur cette voie.

 

pingouinDonc selon vous, les professionnels ont besoin d’internet mais ils en sont financièrement très dépendants …..
Jean Claude Cottet-MoineOui je confirme, vous l’avez bien compris, ils ont besoin d’internet car 90% des acheteurs d’un bien immobilier ont à un moment ou un autre effectué une recherche sur internet AVANT d’acheter. Cependant, les dépenses relatives à la parution d’annonces sur internet pèsent trop lourdement dans le bilan de l’agence.

pingouinDonc je repose ma question : que préconisez-vous ?
Jean Claude Cottet-Moine

Réfléchissons ! Et trouvons une piste de réflexion ! 

Qui n’a pas recherché, trouvé, réservé, acheté un vol pour l’Italie, le Maroc, la Grèce sur le comparateur Opodo par exemple ?

Qui n’a pas recherché, sélectionné, réservé un hôtel sur un comparateur (hotel.com, booking,tripadvisor) ?Qui n’a pas recherché, sélectionné, trouvé un objet, un article sur un comparateur (twinga…)

Les sites comparateurs ont le vent en poupe et sont très appréciés des consommateurs, à plus forte raison dans une période où la situation économique se dégrade de jour en jour. Les sites comparateurs répondent parfaitement à une vraie forte demande des consommateurs. Faites une enquête, un sondage et vous serez vite édifié.C’est évident, c’est unanime.

Alors répondons à ce besoin des clients consommateurs dans le domaine de l’immobilier.Lorsque les consommateurs découvrent un nouveau site comparateur fiable dans un domaine qui les intéresse (et il n’y a aucun doute que l’immobilier les intéresse) ils en font eux-mêmes la publicité en diffusant la bonne nouvelle à leur famille, leurs amis, leurs collègues de travail…Le bouche à oreille et les réseaux sociaux font le reste.Dans le domaine de l’immobilier les clients consommateurs sont frustrés.

 

pingouinEn quoi sont-ils frustrés ?
Jean Claude Cottet-MoineIls n’ont pas la possibilité d’aller sur un site comparateur de l’immobilier, ils se voient contraints de fouiller sur la toile et après beaucoup de temps perdu vont retrouver un même bien en 5 ou 6 fois à des prix différents et il reste plus difficile de trouver le bon bien, au bon prix.

Donc n’ayant pas d’autre choix et faute de mieux, le client se contente des sites traditionnels. C’est précisément sur ce créneau encore sans concurrence et répondant parfaitement aux attentes des clients que l’ensemble de la profession doit rapidement s’engouffrer et innover, s’unir et se mobiliser en toute hâte. Je dis bien l’ensemble de la profession, avec en tête les institutions représentatives de notre métier.Ne laissons pas passer cette opportunité, elle pourrait bien ne jamais se représenter.

Demain nous pourrions regretter de ne pas avoir été suffisamment réactif.Sachez que la technique est déjà développée, les tests réalisés avec déjà plus de 130 000 annonces dé-doublonnées (soit plus de 220.000 offres de départ) et plus de 7 597 professionnels adhérents (Juin 2013). Maintenant, il ne tient qu’à vous mes chers confrères professionnels de l’immobilier d’accélérer le processus.

pingouinExtraits d’un article paru sur le journal « La Montagne », le 30 mai 2013
Jean Claude Cottet-MoineLes comparateurs de prix : un outil largement adopté par les Français

Les comparateurs de prix sont des outils déjà ancrés dans les habitudes de consommation des Français, qui les utilisent régulièrement et les jugent majoritairement fiables, se montrant même prêts à changer de magasins en fonction d’eux, révèle une étude LH2/CA Com.

 

Selon cette étude réalisée du 16 au 20 mai auprès d’un échantillon représentatif de 1 000 personnes, 80% des Français utilisent des comparateurs de prix pour leurs achats. […]Une majorité de personnes déclarent par ailleurs faire confiance à ces outils.

 

Les sondés, y compris ceux qui n’utilisent pas les comparateurs, sont 75% à les juger « très » ou « assez » fiables. La confiance est encore plus forte chez les utilisateurs réguliers ou occasionnels : 86% de fiabilité. […]

 

C’est ainsi que 95% des Français se déclarent prêts à changer d’enseigne si jamais un comparateur montre qu’un concurrent propose des prix moins chers que leur magasin de prédilection.

pingouinA première vue un comparateur d’annonces immobilières répond à une attente du public, de consommateurs, de clients et effectivement cela devrait incontestablement les séduire. Pensez-vous que les professionnels seront eux aussi séduit par cette innovation ?
Jean Claude Cottet-MoineJe pense sincèrement que les professionnels ont compris qu’ils avaient 10 fois plus à gagner en s’unissant, en se rassemblant autour d’un projet innovant que de se quereller sur des sujets en réalité très secondaires, sauf à persister vouloir que rien de change.

Je pense que les professionnels ont compris que ce projet déjà bien avancé qui va leur permettre d’augmenter leur chiffre d’affaires va devenir leur propriété. (Si bien entendu ils en manifestent le désir et la volonté). En effet, à 70 ans, je souhaite leur transmettre cette innovation en les rendant propriétaire de ces fabuleux outils, cela avant de prendre une retraite définitive.

Commentaire de Jean-Claude COTTET-MOINE :

Et si les agents immobiliers laissaient de côté leurs rivalités, leurs querelles de clochers, le chacun pour soi, pour enfin AGIR et créer un portail immobilier innovant, inédit (dont ils seraient propriétaires) capable de rivaliser à moyen terme avec les deux leaders « le bon coin » et « se loger » ?

Ne rêvons plus d’un avenir meilleur.

VIVONS notre rêve.

Décidons nous-mêmes de notre avenir.

Soyons ambitieux. Unissons-nous autour d’un projet gagnant aussi bien pour les professionnels que pour les clients consommateurs.

pingouinAvez-vous encore d’autres suggestions ou pistes de réflexion susceptibles d’améliorer les performances des agents immobiliers?
Jean Claude Cottet-MoineOui n’oublions pas que tout acheteur recherche « le bon bien au bon prix du marché ». Aussi, pour parvenir à déterminer les prix réels du marché, il faut mettre à la disposition des professionnels (à l’exclusion des particuliers) des outils performants.L’argus de l’immobilier (ancien)

    • Prix des biens déjà vendus (géo localisation) avec traçabilité de l’évolution depuis la prise de mandat en passant par le compromis de vente et jusqu’à la vente par acte authentique (durée de mise sur le marché, évolutions, baisse de prix, prix final net propriétaire, montant de la commission, etc…)

Un 2ème argus des prix de l’immobilier

    • Moyenne des prix des biens anciens, mis à la vente (et pas encore vendu) par village et quartier de ville en prix net propriétaire (actualisé au jour le jour), une innovation sans équivalant,

Ces deux ARGUS de l’immobilier seront uniquement à la disposition des professionnels* adhérents de BOOM IMMO pour :

      • Les aider dans leur évaluation à la prise de mandat
      • Aider à réaliser des baisses de prix auprès des propriétaires.
      • Les aider à modifier le mandat en cours (avenant) ou signer un nouveau mandat au juste prix du marché.
      • Aider à négocier le prix à la baisse en vue de conclure et signer un compromis de vente.

*(à l’exclusion des particuliers qui devront s’adresser à un agent immobilier pour bénéficier d’une évaluation).

les comparateurs
Jean Claude Cottet-MoineBOOM IMMO propose :

  • Un comparateur d’annonces immobilières en provenance uniquement de professionnels,
  • Un ARGUS des prix collant parfaitement en instantané, au jour le jour, AU PRIX DU Marché,

Un comparateur pour obtenir des contacts, de bonnes qualités, bien qualifiés de potentiels acheteurs;

Mais aussi pour diminuer leur coût insupportable de communication et de diffusion internet ;

Un ARGUS pour améliorer leur performance notamment au niveau de l’estimation d’un bien AU BON PRIX REEL du marché (et non pas un prix rêvé comme le nomme le Président d’ORPI, Bernard CADEAU) grâce à ces deux innovations mises GRATUITEMENT à la disposition des adhérents.

En conclusion, je dirai qu’il faut partir à la conquête des 45% de parts de marché qui nous échappent. C’est possible si nous en avons la conviction, la volonté. Mais elle ne pourra se réaliser qu’à travers l’UNION de la majorité des agents immobiliers autour d’un projet commun.

Les outils existent et il ne tient qu’à vous, professionnels d’adhérer GRATUITEMENT pour les utiliser.
JAMAIS une telle opportunité ne s’était présentée.

Le monde bouge, change, ce qui était vrai hier, ne l’est plus forcement aujourd’hui.

« NE FAISONS PAS AUJOURD’HUI LES MÊMES CHOSES QU’HIER EN ESPERANT DES RESULTATS DIFFERENTS, OSONS INNOVER et GAGNER. »

 

  • Celui qui n’ose pas à déjà perdu.
  • Agissons ! Maintenant ! demain ce pourrait être trop tard.
  • Ne laissons pas passer notre chance, elle pourrait bien ne jamais se représenter ENSEMBLE DECIDONS DE NOTRE AVENIR !

 

GAGNANT contre PERDANT

Le battant apporte toujours une solution
Le perdant pose toujours un problème
———————–
Le battant a toujours un plan
Le perdant a toujours des excuses
———————–
Le battant dit « je le fais »
Le perdant dit « ce n’est pas mon affaire »
———————–
Le battant voit une solution pour chaque problème
Le perdant voit un problème pour chaque solution
———————–
Le battant pense que c’est sans doute difficile mais réalisable
Le perdant pense que c’est sans doute réalisable mais trop difficile
———————–

Crédits photos:
© Wild Orchid – Fotolia.com
© AKS – Fotolia.com
© Frog 974 – Fotolia.com

 

 

 

 

 

 

 

 

Si cet article vous a plu? Vous avez une question ? Alors n'hésitez pas à poster un commentaire ou à vous abonner au flux RSS pour recevoir les prochains articles sur votre lecteur de news.
Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet Simulation Gratuite et Sans Engagement pour votre projet