Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet

Je m'abonne

Les News de l'assurance prêt

Entrez dans notre cercle Google plusDevenez fan dans notre FacebookSuivez-nous sur TwitterAbonnez-vous  notre Flux RSS

La baisse des prix immobiliers est réelle, mais la bulle est encore loin

Une bonne nouvelle pour les potentiels acquéreurs : les prix de l’immobilier ont amorcé une forte baisse au cours de ce mois. Les notaires et les professionnels du marché s’attendent à des diminutions allant jusqu’à 10 %.

 

 

Les prix sont en baisse même à Paris

 

La diminution des prix de l’immobilier est désormais une réalité. Les notaires ont déjà annoncé que les tarifs de la pierre se trouvaient sur une pente descendante en 2012. Ces professionnels confirment que ce repli a pris de l’ampleur au cours de ce mois de mai atteignant les 7 % en glissement annuel.

Façades blanches parisiennes.

Le groupe Crédit foncier de France, spécialiste des investissements dans le secteur immobilier va même plus loin en avançant que la baisse pourrait se situer cette année à 10 % dans certaines régions. Le professionnel soutient que si Paris affiche un recul de 5 % c’est qu’il y a vraiment un inversement de tendance.

 

 

Pas encore de bulle de l’immobilier

 

Les intervenants du marché confirment le recul des prix des biens immobiliers s’est accéléré cette année. Ces professionnels affirment par exemple que le coût du mètre carré évalué à 8 080 euros en région parisienne n’a jamais été aussi bas. Ces acteurs refusent malgré cela d’émettre de commentaires prétextant que la baisse est trop récente et il est difficile de faire une interprétation.

Housing Bubble.

Ces promoteurs tiennent toutefois à noter que l’hypothèse d’un éclatement de la bulle de l’immobilier est à écarter. Frédéric Dumont, notaire officiant à Montreuil laisse entendre que pour pouvoir évoquer ce phénomène, les tarifs devront davantage baisser.

 

 

Un marché à la recherche de l’équilibre

 

La bulle n’est pas d’actualité, mais les professionnels se retrouvent face à un dilemme : comment relancer les activités dans un contexte de crise ? En effet, les agents immobiliers prévoient une chute de 12 % de leurs transactions alors que les taux sont à des niveaux très bas et que les prix se trouvent sur une tendance baissière.

housing bubble

Le défi pour le marché de l’immobilier sera donc d’arriver à un point d’équilibre tenant compte de ces nouveaux paramètres sachant qu’en 2012, la demande était en berne alors que paradoxalement, les tarifs de la pierre faisaient de la résistance.

 

 

 

Si cet article vous a plu? Vous avez une question ? Alors n'hésitez pas à poster un commentaire ou à vous abonner au flux RSS pour recevoir les prochains articles sur votre lecteur de news.
Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet Simulation Gratuite et Sans Engagement pour votre projet