Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet

Je m'abonne

Les News de l'assurance prêt

Entrez dans notre cercle Google plusDevenez fan dans notre FacebookSuivez-nous sur TwitterAbonnez-vous  notre Flux RSS

L’après-Scellier : quelles options restent-ils pour les investissements locatifs ?

La loi Scellier va bientôt arriver à son terme, ce qui , à coût sûr, entraînera des changements majeurs dans le marché de l’immobilier. Quelles options resteront-ils pour les investisseurs immobiliers? Voici ce que notre partenaire « Egerys » en pense de la question.

L’après-Scellier : quelles options restent-ils pour les investissements locatifs ?

Le gouvernement a prévu de mettre fin au dispositif Scellier d’ici peu. Afin de continuer à faire des investissements judicieux et par conséquent avantageux, il devient nécessaire de prendre connaissances des différents dispositifs existants.

Loi Scellier

Les différents dispositifs permettant la défiscalisation

Le dispositif Scellier était certainement le plus utilisé pour l’investissement locatif jusqu’à aujourd’hui. Il permettait d’obtenir une réduction d’impôt sur le revenu si le logement était destiné être loué. Fin 2012, ce dispositif prend fin. Il est donc légitime de s’interroger sur les différentes options permettant la défiscalisation.

Le gouvernement va intégrer dans le projet de loi de Finances 2013 un nouveau dispositif fiscal destiné à remplacer le dispositif Scellier. Ce nouveau dispositif sera tourné d’avantage vers les logements sociaux et sera moins avantageux fiscalement que Scellier. Toutefois, ce dispositif n’est pas le seul à exister. Parmi les différentes options, on peut notamment citer les dispositifs Malraux, Girardin, Jégo, Bouvard, LMP ou encore LMNP.

Le conseil en défiscalisation

Chacune des options présentées est adaptée à une situation. Chaque dispositif dispose de ses propres options et d’un cadre contenant les conditions d’application et les objectifs. Il n’est pas toujours évident d’identifier le plus avantageux dans sa propre situation. Ainsi, face à la multitude des dispositifs fiscaux existants, il peut être préférable en tant qu’investisseur de faire appel à un professionnel de l’ingénierie patrimoniale et fiscale.

Un professionnel du conseil en défiscalisation aura pour rôle d’aider ses clients à se constituer un patrimoine grâce à leur fiscalité. Il sera aussi bien en mesure de proposer des compléments de revenus non fiscalisés que de faire le nécessaire pour valoriser et sécuriser l’épargne de ses clients. Il sera le plus à même de décrypter les lois pour trouver des opportunités adaptées aux situations de ses clients.

En quoi consiste l’ingénierie patrimoniale et fiscale ?

De nombreux secteurs d’activités permettent de pratiquer l’ingénierie patrimoniale : indépendants, banques ou encore assurances. Elle comportera différentes phases telles que la découverte, l’analyse et les préconisations et enfin l’accompagnement du client. Dans tous les cas, des compétences pluridisciplinaires seront primordiales comme le droit, la finance et l’art. Ainsi, l’ingénierie patrimoniale représente l’expertise au service de la gestion du patrimoine.

L’ingénierie fiscale, quant à elle, peut aussi bien faire appel au juridique, à l’actuariat, au financier et à l’économique qu’à la fiscalité. Elle pourra aussi bien concerner les FCPI que l’investissement dans l’art. On définit généralement l’ingénierie fiscale comme étant l’attitude à imaginer et à mettre en œuvre des montages financiers adaptés aux besoins de chacun.

Si cet article vous a plu? Vous avez une question ? Alors n'hésitez pas à poster un commentaire ou à vous abonner au flux RSS pour recevoir les prochains articles sur votre lecteur de news.
Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet Simulation Gratuite et Sans Engagement pour votre projet