Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet

Je m'abonne

Les News de l'assurance prêt

Entrez dans notre cercle Google plusDevenez fan dans notre FacebookSuivez-nous sur TwitterAbonnez-vous  notre Flux RSS

Le prêt à taux variable sécurisé pour profiter de l’actuelle baisse des taux d’intérêt

L’incertitude engendrée par les taux révisables effraie souvent les emprunteurs. Par contre, dans le contexte actuel alors que les tarifs bancaires n’arrêtent pas de chuter, choisir un taux fixe peut s’avérer moins intéressant. Pour tirer pleinement profit de la situation, les formules « hybrides » sécurisées sont à privilégier. Explications.

Le crédit à taux « capé »

C’est une déclinaison du prêt à taux variable. À la différence que l’impact de la hausse du marché sur le taux du crédit à taux capé est maîtrisé. Autrement dit, la remontée du taux appliqué est plafonnée selon les conditions prévues dans le contrat. Mais dans la plupart des cas, le taux de l’emprunt est capé entre 1% à 2% par rapport au tarif établi initialement. Grâce à cela, le taux ne peut en aucun cas dépasser la limite contractuelle même si le marché est extrêmement défavorable. Par exemple, un prêt avec un taux initial de 3,45% ne peut pas excéder le plafond de 4,45% s’il est capé à 1%. Ainsi, la flambée des prix bancaires a moins d’influence sur le prêt à taux plafonné, ce qui n’est pas le cas des formules classiques, sans garantie. Par ailleurs, ce type de crédit permet également à l’emprunteur de bénéficier d’un tarif plus attractif dès le début. En effet, dans ce cadre, les prix proposés sont toujours inférieurs à ceux des crédits à taux fixe. Bonne nouvelle: les tarifs bancaires actuels ne cessent de baisser. Cela signifie que l’emprunteur peut espérer des tarifs encore moins chers sur la durée. Actuellement, le recours au prêt à taux capé est donc le meilleur moyen de gérer intelligemment ses charges financières.

Le prêt à taux semi-fixe

Cette formule est le résultat de l’amalgame des crédits à taux fixe et variable. Le principe est clair: pendant la première période (entre 5 à 10 ans) de remboursement, le taux appliqué sur le prêt est fixe et plus faible par rapport à celui du crédit purement fixe. Le premier avantage est donc de pouvoir profiter d’un tarif encore plus bas durant les premières années. À la fin de cette première phase, le taux devient révisable et est plafonné à +2% par rapport au tarif contractuel. Ici, l’emprunteur bénéficie donc d’une certaine sécurité. En effet, même si l’emprunteur n’arrive pas à rembourser la totalité du crédit avec le taux initial, il est certain que les mensualités ne risquent pas de s’envoler sur la durée. Pourquoi? C’est simple, l’éventuelle hausse est contrôlée puisque le taux est sécurisé par un seuil maximum prédéfini. Si l’on veut tirer parti de la baisse de taux d’intérêt actuel, ce type de crédit est donc une option à envisager.

Si cet article vous a plu? Vous avez une question ? Alors n'hésitez pas à poster un commentaire ou à vous abonner au flux RSS pour recevoir les prochains articles sur votre lecteur de news.
Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet Simulation Gratuite et Sans Engagement pour votre projet