Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet

Je m'abonne

Les News de l'assurance prêt

Entrez dans notre cercle Google plusDevenez fan dans notre FacebookSuivez-nous sur TwitterAbonnez-vous  notre Flux RSS

L’enthousiasme des acquéreurs refroidi par la crise

Les professionnels de l’immobilier expliquent que la chute du volume de vente des foncières est due à une insuffisance de la demande. Une enquête dirigée par l’entreprise Logic-Immo.com, spécialisée dans les annonces foncières sur Internet confirme cette hypothèse.

Un million d’acquéreurs en moins en vingt-quatre mois

 

Entre 2011 et 2013, le marché immobilier compte un million d’acquéreurs en moins. C’est ce qui ressort de l’enquête effectuée par le portail d’annonces Logic-Immo.com. La chargée d’étude de l’entreprise, Stéphanie Pécault indique que si les effectifs des vendeurs tendent à se stabiliser à 2 millions, les potentiels acheteurs sont passés de 3,5 millions à la fin de l’année 2011 à 2,5 millions tout récemment.

Black and white bussines

La technicienne affirme que l’on s’achemine vers le rapprochement entre le nombre des acteurs du côté de l’offre et ceux intervenant du côté de la demande. Le site de publicités immobilières indique toutefois que ceux qui se disent encore prêts à se lancer dans un projet à long terme se plaignent d’une insuffisance d’offres sur le marché.

 

Pourquoi les acheteurs se rétractent-ils ?

 

Le marché immobilier fait face depuis maintenant vingt-quatre mois à une désertion des candidats à l’acquisition. Plusieurs explications sont avancées par Logic-Immo.com. 65 % des potentiels acquéreurs – redoutant les impacts de la crise sur leur finance – n’osent pas entreprendre un projet d’achat. Le sondage révèle que 18 % des Français ont constaté une détérioration de leur situation économique. L’aggravation du taux de chômage est également évoquée par le professionnel.

Piggy bank

Toutefois, les auteurs de ce sondage notent que 66 % des futurs propriétaires ont constaté un relèvement de leur pouvoir d’achat immobilier. La même étude ajoute par ailleurs que l’attentisme des acquéreurs s’explique également par cet espoir de voir les prix baisser davantage dans les prochains mois. 55 % des accédants à la propriété affirment qu’ils pourront concrétiser leur projet une fois que le prix immobilier soit à la portée de leur bourse.

 

Est-il possible de rattraper cette perte ?

 

Le gap est donc trop important et la société Logic-Immo.com fait savoir que si le marché parvient en ce moment à se maintenir, c’est grâce à la diminution du taux de crédit. Les promoteurs du secteur reposent d’ailleurs leur espoir sur les perspectives d’évolution du tarif des emprunts.

Forecasts of the financial crisis

Cette enquête indique que plus de la moitié des agents immobiliers comptent sur la baisse du prix de l’argent pour espérer relancer leur activité. L’interface d’annonces note par ailleurs que 50 % des demandeurs de crédit renoncent à leur projet jugeant que les conditions d’octroi de financement restent difficilement accessibles. Les banques pour leur part ne peuvent être accusées de ne pas faire de concessions pour inciter les potentiels acheteurs à franchir le pas.

 

 

Si cet article vous a plu? Vous avez une question ? Alors n'hésitez pas à poster un commentaire ou à vous abonner au flux RSS pour recevoir les prochains articles sur votre lecteur de news.
Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet Simulation Gratuite et Sans Engagement pour votre projet