Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet

Je m'abonne

Les News de l'assurance prêt

Entrez dans notre cercle Google plusDevenez fan dans notre FacebookSuivez-nous sur TwitterAbonnez-vous  notre Flux RSS

Les candidats à l’acquisition redoutent une dégradation de leur situation professionnelle

Les Français ont toujours ce désir d’acheter la maison de leur rêve, mais leur situation financière les empêche souvent de se lancer dans un projet d’envergure. Un sondage réalisé conjointement par l’ Observatoire AVendreALouer et OpinionWay révèle que les candidats à la propriété ne pourront pas rembourser leur crédit s’ils perdent leur emploi en ces temps de crise.

 

Crainte d’une dégradation de la situation financière

 

L’enquête réalisée par AvendreALouer révèle que 80 % des personnes ayant répondu au questionnaire confient qu’ils n’osent pas s’engager dans un projet d’envergure parce que leur situation professionnelle précaire ne leur procure pas suffisamment d’assurance. Ils affirment que leurs sources de revenus restent instables.

Depressed businessman sitting on the stairs.

Ces individus indiquent qu’ils ne savent pas ce que leur réserve l’avenir et rien ne garantit qu’ils pourront encore garder leur travail dans les prochains mois. Ainsi, 19 % des sondés contre une proportion de 11 % en 2012 craignent de perdre leur emploi avant d’avoir remboursé la totalité de leur prêt.

 

Les Français moins enthousiastes

 

Du coup, les potentiels acheteurs se montrent encore plus hésitants quant à l’idée de concrétiser leur projet immobilier. L’observatoire AvendreALouer indique dans son enquête que 21 % des individus interrogés seulement prévoient de se lancer dans l’achat d’une maison cette année.

Deed of Sale

Les auteurs de l’étude affirment que ces effectifs ont baissé de 2 points par rapport à l’an dernier. Cette structure note également que ces statistiques sont en recul de 3 points si on les compare à celles enregistrées en 2011. À cette époque, 26 % des ménages de l’Hexagone ont répondu qu’ils avaient l’ intention de se rendre propriétaires d’un logement.

 

Le budget du logement en baisse

 

Une large majorité des Français a donc rangé son projet d’achat dans les tiroirs et ceux qui envisagent de concrétiser leur rêve se disent limités par leurs moyens. Le sondage de l’observatoire AvendreALouer révèle que les ménages français ont revu à la baisse leur budget immobilier.

Shocked Businessman With Stack Of Coins

Ce montant s’élève en moyenne à 203 700 euros, ce qui représente une baisse de 30 800 euros par rapport au chiffre évoqué en 2012. 70 % des candidats à la propriété affirment ne pas disposer de 200 000 euros tandis qu’ un peu moins du tiers des sondés seulement peuvent accéder à un bien immobilier plus cher.

 

Le nombre d’emprunteurs augmente

 

À en croire les conclusions de l’enquête de l’ Observatoire AvendreALouer, les candidats à l’acquisition recourent davantage à un prêt bancaire. Les auteurs de l’étude indiquent que les organismes prêteurs accordent plus facilement de prêts à l’heure actuelle.

Paar im Beratungsgespräch

En effet, 17 % des personnes interrogées en 2012 ont affirmé qu’ils n’ont pas pu concrétiser leur achat faute de financement alors qu’ils ne sont que 14 % cette année à se plaindre de ce genre d’obstacle. Les candidats à l’emprunt reconnaissant que les conditions d’accès à l’aide bancaire sont devenues plus souples.

 

Si cet article vous a plu? Vous avez une question ? Alors n'hésitez pas à poster un commentaire ou à vous abonner au flux RSS pour recevoir les prochains articles sur votre lecteur de news.
Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet Simulation Gratuite et Sans Engagement pour votre projet