Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet

Je m'abonne

Les News de l'assurance prêt

Entrez dans notre cercle Google plusDevenez fan dans notre FacebookSuivez-nous sur TwitterAbonnez-vous  notre Flux RSS

Les différents aspects d’un remboursement par anticipation

 

 

Un remboursement de crédit par anticipation n’est pas une opération à prendre à la légère. Si elle paraît intéressante à première vue, il est important de se pencher sur les frais qui l’accompagnent.

 

Faire racheter son crédit et le rembourser par anticipation

Dans certains cas, les emprunteurs sont contraints de faire racheter leur crédit immobilier lorsqu’ils ne sont plus en mesure de le rembourser. Ainsi, ils ont la possibilité de solder l’emprunt en cours et de rembourser le nouveau à des échéances plus souples. Bien évidemment, les effets de cette opération sont immédiats sur le niveau de vie d’un ménage : les mensualités sont allégées en raison du délai de remboursement plus long et les charges plus faciles à assumer. En d’autres termes, le rachat de crédit permet aux ménages de souffler un peu et de mieux profiter de leurs salaires. Mais il ne faut pas oublier toutefois qu’une période de remboursement plus longue implique plus d’intérêts à payer et plus de primes d’assurance-crédit à assumer. Si le niveau de vie du ménage est amélioré grâce au rachat de crédit, le coût total de ce nouvel emprunt se verra augmenté considérablement.

 

Un remboursement anticipé en raison d’une amélioration des finances

Peu nombreux sont les ménages à s’estimer capables de rembourser un crédit immobilier par anticipation de leur plein gré. Et pourtant, certains événements peuvent faire basculer une situation financière comme un héritage, un gain aux jeux de hasard et bien d’autres encore. Cela peut aussi être le cas après une promotion professionnelle, ou encore en cas de baisse des charges fixes mensuelles. Ainsi, les conjoints seraient en mesure de liquider leurs crédits en cours bien avant terme.

 

Prévoir les différents frais et les négocier préalablement

 

Il faut savoir que rembourser un crédit par anticipation s’accompagne presque toujours de frais appelés indemnités de remboursement anticipé. Généralement, ces frais sont à hauteur de 6 mois d’intérêts du prêt immobilier. Toutefois, ils sont plafonnés à 3 % du capital restant dû. Bien évidemment, il est possible de s’affranchir de ces charges si aucune clause du contrat ne mentionne le cas d’un remboursement anticipé. Mais il est possible de les négocier bien avant de signer le contrat. La banque voulant à tout prix gagner de nouveaux clients, il est possible qu’elle fasse des concessions à ce niveau notamment s’il s’agit d’un bon dossier. D’où l’importance de s’armer d’arguments solides, comme un compte en banque sans aucun découvert, un bon niveau d’apport personnel, un état de santé sans problèmes, etc.

Si cet article vous a plu? Vous avez une question ? Alors n'hésitez pas à poster un commentaire ou à vous abonner au flux RSS pour recevoir les prochains articles sur votre lecteur de news.
Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet Simulation Gratuite et Sans Engagement pour votre projet