Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet

Je m'abonne

Les News de l'assurance prêt

Entrez dans notre cercle Google plusDevenez fan dans notre FacebookSuivez-nous sur TwitterAbonnez-vous  notre Flux RSS

Les emprunteurs à risque aggravé de santé peuvent prétendre à l’assurance crédit

 

 

Être victime d’une maladie grave ou avoir été dans le passé n’ôte pas à une personne le droit de souscrire un crédit immobilier. Elle peut se tourner vers la convention AERAS.

 

Trouver une assurance adaptée : c’est possible

 

Par principe, toute personne a le droit de prétendre à un crédit immobilier même si elle est victime d’une maladie grave comme le cancer de la thyroïde, le cancer du sein et bien d’autres encore à condition qu’elle parvienne à trouver l’assurance crédit adaptée. Mais comme les compagnies d’assurance acceptent les demandes d’assurance en fonction des risques qu’elles encourent, il faudra établir une recherche d’assureurs spécialisés. Parce qu’il s’agit d’un risque aggravé de santé, il faut également s’attendre à ce qu’une surprime soit appliquée par la compagnie d’assurance, de manière à ce qu’elle puisse couvrir les risques auxquels elle s’expose. Il a été démontré que 90 % des personnes ayant bénéficié de la convention AERAS ont pu trouver une assurance de prêt.

Les emprunteurs à risque aggravé de santé peuvent prétendre à l'assurance crédit_une

Quelques mots sur la convention AERAS

 

En France, il existe une convention qui tend à aider les emprunteurs malades ou ayant été victimes de maladies graves, pour qu’ils puissent trouver un crédit immobilier malgré leur niveau de santé, ainsi qu’une assurance crédit. D’ailleurs, les emprunteurs malades ou ayant été malades peuvent prétendre à un crédit immobilier plafonné à 300000 euros, sans condition de durée. Il faut toutefois que la personne soit âgée de moins de 70 ans lorsque le prêt arrivera à échéance. Grâce à la convention AERAS, l’emprunteur en question bénéficiera alors d’un traitement particulier : la demande sera traitée par des assureurs spécialisés. Les formulaires de santé seront bien plus approfondis pour que leur dossier soit aussi complet que possible, afin d’optimiser les chances de trouver un contrat d’assurance sur mesure.

Les emprunteurs à risque aggravé de santé peuvent prétendre à l'assurance crédit

Toujours donner les informations exactes

 

L’emprunteur à risque aggravé de santé devra alors se soumettre à un certain nombre de questionnaires de santé, afin que les compagnies d’assurance puissent réellement cerner le niveau de risque. Il est très important de stipuler que ces formulaires devront être remplis avec la plus grande exactitude et la plus grande précision. Il est alors important de déclarer toutes les maladies graves subies par le passé, sans oublier un quelconque détail. Selon la loi, un emprunteur qui fausse une déclaration d’assurance risque en effet de ne pas être indemnisé en cas de sinistre lorsque le mensonge est avéré. Non seulement la compagnie d’assurance pourra annuler le contrat, mais elle pourra également refuser de restituer à l’assuré ses cotisations antérieures. Il faut savoir que même un cancer en rémission doit être déclaré à l’assurance.

Si cet article vous a plu? Vous avez une question ? Alors n'hésitez pas à poster un commentaire ou à vous abonner au flux RSS pour recevoir les prochains articles sur votre lecteur de news.
Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet Simulation Gratuite et Sans Engagement pour votre projet