Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet

Je m'abonne

Les News de l'assurance prêt

Entrez dans notre cercle Google plusDevenez fan dans notre FacebookSuivez-nous sur TwitterAbonnez-vous  notre Flux RSS

Liste des différents frais à prévoir pour un crédit immobilier !

Outre les dépenses d’assurance, le demandeur de crédit doit s’acquitter d’un certains nombre de frais vis-à-vis de son banquier. Quels sont-ils ?

 

Les charges liées à la constitution du dossier

 

Le demandeur d’emprunt doit prévoir un budget pour couvrir les autres dépenses liées à son prêt. L’organisme de prêt prélève des frais pour couvrir les dépenses relatives à la constitution et au traitement du dossier du candidat à l’emprunt. Ces charges représentent environ 1 % du montant total emprunté.

Les differents frais a prevoir pour le credit immobilier

Il faut savoir que ces frais varient d’un établissement à un autre et que l’emprunteur peut en négocier le montant. L’institution bancaire peut exiger des frais supplémentaires si le crédit de son client est frappé d’une hypothèque, ces charges additionnelles concernent les droits et timbres, les honoraires du notaire, mais aussi les taxes relatives à la publicité foncière. L’emprunteur doit encore consacrer jusqu’à 2 % de son crédit pour couvrir ces frais de garantie.

 

Les frais générés par un remboursement anticipé

 

Un emprunteur peut décider de rembourser de manière anticipée toute ou partie de la somme que celui-ci doit encore restituer à sa banque. Le débiteur doit dans ce cas précis verser à sa banque une pénalité appelée IRA – Indemnité de remboursement anticipée. Tel qu’il est stipulé dans le Code de la Consommation dans ses articles R 312-2 et L 312-21, ces charges ne dépassent pas 3 % de la somme restante due par le signataire du contrat de prêt.

Les differents frais a prevoir pour le credit immobilier une

Dans certains cas, cette pénalité est équivalente à six mois d’intérêts du crédit de l’accédant à la propriété. Il faut savoir que ces indemnités peuvent aussi faire l’objet de négociation entre le banquier et son client. La franchise est même envisageable lorsque l’on se retrouve dans le cas d’un prêt à coût variable.

 

Le déblocage par tranche génère des coûts

 

L’emprunteur peut trouver plus intéressant de disposer de l’argent de la banque en fonction de l’évolution de ses besoins. L’organisme prêteur peut accepter le déblocage par tranche des fonds qu’il met à la disposition de son client moyennant un prélèvement supplémentaire appelé frais d’intercalaires. Pour mieux comprendre le calcul de ces intérêts, le mieux serait de se servir d’un exemple concret. Un emprunteur a obtenu un prêt de 350 000 euros au coût de 5 %.

Sur cette somme, 300000 euros seront immédiatement utilisés par le demandeur de crédit alors que l’établissement de prêt créditera le montant restant sur le compte de son client dans six mois. Pour connaître ces fameux intérêts, il suffit de calculer la valeur des intérêts de la partie libérée du crédit, c’est-à-dire 300 000 sur une période de six mois, soit 300000 x 5 % x 6 mois, ce qui donne 7 500 euros.

Si cet article vous a plu? Vous avez une question ? Alors n'hésitez pas à poster un commentaire ou à vous abonner au flux RSS pour recevoir les prochains articles sur votre lecteur de news.
Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet Simulation Gratuite et Sans Engagement pour votre projet