Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet

Je m'abonne

Les News de l'assurance prêt

Entrez dans notre cercle Google plusDevenez fan dans notre FacebookSuivez-nous sur TwitterAbonnez-vous  notre Flux RSS

Ne plus jamais revendre un bien à perte, grâce l’assurance revente !

 

 

Il est possible qu’un ménage soit contraint de revendre précipitamment un bien immobilier. Pour se couvrir des pertes qui découleraient de cette vente hâtive, l’on peut recourir à l’assurance revente.

 

Comment fonctionne l’assurance revente ?

 

L’assurance revente est une forme d‘assurance immobilière, qui assure aux propriétaires qu’une partie ou la totalité des moins-values leur reviendra, dans le cas où ils seraient contraints à revendre leur bien immobilier dans un cas de force majeure. En effet, il existe de nombreux évènements qui peuvent pousser un ménage à vendre leur habitation à un moment où ils n’ont aucune solution de rechange.

Reventes dun bien a perte une

Les maisons d’assurance ont instauré l’assurance revente, pour couvrir la baisse de valeur du bien immobilier. En effet, un bien perd de sa valeur lorsqu’il est vendu de manière précipitée, d’autant plus si la vente se déroule durant une période où les prix de la pierre sont peu reluisants. Généralement, cette baisse du prix s’élève à environ un cinquième du prix où le bien a été acheté initialement.

 

Quelques détails sur le contrat d’assurance

 

Les contrats peuvent varier en fonction des maisons d’assurance : certains contrats ne demandent à l’assuré qu’un versement unique qui s’élève à environ 600 euros, alors que d’autres appliquent des versements annuels sur toute la durée du contrat, qui se chiffrent aux alentours de 150 euros à l’année. Un contrat d’assurance revente peut durer entre 5 à 10 ans, cette durée pouvant varier selon l’utilisation du bien immobilier : résidence secondaire, investissement locatif ou alors résidence principale.

Reventes dun bien a perte

Par ailleurs, un plafond de garantie s’applique à cette assurance : ce plafond peut varier selon les contrats proposés, généralement entre 30000 euros et 50000 euros. Toutefois, cette assurance nécessite quelques conditions pour que le propriétaire qui revend son bien puisse bénéficier d’une partie ou de la totalité de cette moins-value.

 

Quels sont les cas concernés par cette assurance revente ?

 

Les moins-values immobilières sont couvertes par l’assurance revente pour quelques cas particuliers uniquement. Ces cas peuvent concerner un changement important dans la vie professionnelle de l’assuré, comme un licenciement dû à des raisons économiques ou encore une mutation professionnelle qui contraint l’assuré à revendre son habitation. Mais la garantie est également applicable lorsque l’assuré vit des changements majeurs dans sa vie privée, comme dans le cas d’une perte totale et irréversible de son autonomie, ou encore s’il a vécu un divorce ou une rupture de Pacs.

Aujourd’hui où les prix de la pierre sont à des niveaux élevés, il est plus que recommandé de souscrire une assurance revente lors de l‘acquisition d’un bien immobilier. En effet, cette assurance qui peut constituer une protection efficace, pour se prémunir des périodes de vache maigre.

Si cet article vous a plu? Vous avez une question ? Alors n'hésitez pas à poster un commentaire ou à vous abonner au flux RSS pour recevoir les prochains articles sur votre lecteur de news.
Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet Simulation Gratuite et Sans Engagement pour votre projet