Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet

Je m'abonne

Les News de l'assurance prêt

Entrez dans notre cercle Google plusDevenez fan dans notre FacebookSuivez-nous sur TwitterAbonnez-vous  notre Flux RSS

Placement immobilier : comment bien démarrer son projet ?

 

 

Un placement immobilier en vue ? Voici ce qu’il faut savoir pour bien démarrer son projet.

 

Les points à étudier avant de s’engager

Différents points sont à considérer avant de se lancer dans un projet de placement immobilier. Il s’agit entre autres des risques encourus, de la viabilité du projet ou encore du rendement du produit financier choisi. Avant d’investir, il faut ainsi déterminer au préalable la solution la plus avantageuse qui correspond le mieux à sa situation financière et au type d’investissement envisagé. Il faut également prendre en compte le type de garantie accepté par les organismes de prêts : s’agit-il d’une caution, d’une hypothèque, d’un nantissement ou d’un privilège de prêteurs de deniers ? Dans le cas d’une caution, il est important de savoir comment fonctionne le cautionnement par une personne physique.

En plus de ces différents points, il est aussi important de considérer les frais de notaire qui varient le plus souvent en fonction du type d’acquisition immobilière. Il en est de même pour le zonage géographique qui détermine les plafonds d’aides à l’accession, de loyers ou de ressources du locataire. Enfin, il peut également être important de connaître les incitations fiscales mises à disposition des investisseurs ou les dispositifs arrêtés ou abrogés qui régissent ce type de placement.

 

Faire appel à un courtier : une bonne initiative

Pour un placement immobilier réussi, il est conseillé de faire appel aux services d’un courtier. Le suivi ainsi que l’accompagnement du courtier sont en effet essentiels à la recherche d’un type d’investissement rentable et correspondant à l’effort de trésorerie, la fiscalité ou encore l’objectif du placement. Le courtier aide à la recherche d’un financement qui garantit la rentabilité du projet et qui prend en compte différents paramètres : la durée de remboursement, le taux du crédit souscrit, les conditions particulières ou encore le type de financement le plus adapté au projet. Il conseille également sur la démarche à suivre pour la déclaration des revenus de locations meublées ou revenus fonciers.

Outre ces particularités, le recours à un courtier est aussi justifié par le gain de temps et les économies réalisées. Un courtier est avant tout en mesure de défendre le projet auprès des banques et organismes de prêt faisant partie de son réseau. Il ne sera donc pas nécessaire de préparer plusieurs dossiers pour chaque établissement sollicité. Un courtier est également le mieux placé pour négocier les taux du financement souscrit étant donné le volume de contrat qu’il apporte à la banque. Il permet ainsi de réaliser des économies non négligeables sur les projets qui lui sont confiés.

Si cet article vous a plu? Vous avez une question ? Alors n'hésitez pas à poster un commentaire ou à vous abonner au flux RSS pour recevoir les prochains articles sur votre lecteur de news.
Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet Simulation Gratuite et Sans Engagement pour votre projet