Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet

Je m'abonne

Les News de l'assurance prêt

Entrez dans notre cercle Google plusDevenez fan dans notre FacebookSuivez-nous sur TwitterAbonnez-vous  notre Flux RSS

Taux de crédit : le mouvement baissier est en marche

 

 

Tous les éléments semblent réunis pour la baisse des taux. D’ailleurs, certaines enseignes ont déjà descendu leurs tarifs de 20 centimes après le 18 août, pour tous les profils, tous les crédits et toutes les durées de remboursement.

 

Les taux de marchés influent sur les taux

 

Il est de notoriété publique que peu de changements s’opèrent au cours du mois d’août en ce qui concerne les taux de crédit des banques. En effet, ces dernières ont tendance à attendre la rentrée de septembre pour modifier leurs taux et ainsi attirer de nouveaux clients dans un contexte où l’acquisition de logements est en hausse. Si les banques se livrent donc à une baisse des taux avant le mois de septembre, cela veut dire que la concurrence entre les établissements bancaires est actuellement très rude. De plus, les taux de marchés sont également au plus bas, ce qui tire vers le bas les taux de crédit octroyés aux particuliers. En effet, les OAT 10 ans sont par exemple descendus à 1,35 % le 18 août, ce qui a entraîné une vague baissière.

Taux de crédit : le mouvement baissier est en marche

La chasse est ouverte un peu plus tôt pour les banques

 

Nombreux sont les observateurs à faire remarquer que le fait que les banques changent de cap en plein mois d’août est inhabituel. Cela démontre que les banques sont livrées à une concurrence féroce entre elles pour obtenir les meilleurs dossiers de crédit. En effet, toutes les banques doivent anticiper pour éviter que leurs clients ne fuient ailleurs, surtout avec l’augmentation impressionnante du nombre de rachats de crédit. Et pour cela, elles n’ont pas de meilleure arme que le crédit immobilier et les taux bas. En proposant des prêts à des conditions avantageuses, elles peuvent conserver leurs parts de marché, voire les agrandir en attirant toujours de nouveaux emprunteurs.

Taux de crédit : le mouvement baissier est en marche

Le paradoxe des renégociations de prêt

 

Il reste encore des banques peu enclines à la renégociation de crédit, surtout lorsque le dossier est peu juteux. Plutôt que de garder un client en concédant un taux plus bas, ces banques vont les laisser partir vers la concurrence, encaisser les indemnités de remboursement anticipé pour ensuite attirer de nouveaux emprunteurs. Et pourtant, tôt ou tard, il leur faudra appliquer des taux très bas pour pouvoir attirer des clients et faire face à la concurrence. Il faut donc s’attendre à ce que la baisse des taux se poursuive même à la rentrée voire jusqu’au quatrième trimestre de 2014, dans la mesure où nombreuses sont les banques à ne pas avoir atteint leurs objectifs annuels par rapport au nombre de nouveaux clients.

Si cet article vous a plu? Vous avez une question ? Alors n'hésitez pas à poster un commentaire ou à vous abonner au flux RSS pour recevoir les prochains articles sur votre lecteur de news.
Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet Simulation Gratuite et Sans Engagement pour votre projet