Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet

Je m'abonne

Les News de l'assurance prêt

Entrez dans notre cercle Google plusDevenez fan dans notre FacebookSuivez-nous sur TwitterAbonnez-vous  notre Flux RSS

Une assurance emprunteur avec bon rapport taille-poids

 

 

Un emprunteur qui présente des problèmes de poids se voit dans l’obligation de souscrire une assurance spécifique avec rapport taille-poids qui couvre son état de santé durant l’intégralité de son crédit immobilier.

 

Pourquoi relever le rapport taille-poids ?

 

Le rapport taille-poids est un élément important à ne pas négliger lorsqu’un emprunteur présentant quelques problèmes de santé liés au poids souscrit une assurance qui conditionne l’obtention du crédit destiné à financer son projet immobilier. La taille et le poids doivent donc être clairement indiqués dans le questionnaire médical qui sert à déterminer l’état de santé de l’emprunteur au moment de la souscription de son assurance et de son crédit immobilier. Le rapport entre ces deux paramètres permettra ensuite d’établir l’Indice de Masse Corporelle (IMC).

Une assurance emprunteur avec bon rapport taille-poids_une

Un IMC faible indiquant que l’individu est en sous poids présente ainsi des risques de mal nutrition et surtout, des déficits en nutrition, tandis qu’un souscripteur en surpoids, c’est-à-dire avec un IMC élevé est exposé à des pathologies de type diabète, hypertension ou maladies cardiovasculaires. Ces deux situations permettront donc de déterminer le niveau de risque que présente le souscripteur aux yeux de son assureur et de son établissement prêteur. L’assurance ainsi souscrite servira ainsi à rembourser partiellement ou intégralement le crédit immobilier souscrit par l’assuré, dans le cas où ce dernier se trouverait dans l’impossibilité de remplir ses obligations envers son établissement de prêt.

 

Une garantie supplémentaire

 

Le rapport taille-poids est considéré comme une formalité médicale incontournable pour les individus présentant des problèmes de santé liés au poids. En effet, après avoir établi le rapport entre la taille et le poids du souscripteur, l’assureur pourra définir la nécessité d’intégrer une garantie supplémentaire couvrant ce surpoids ou ce sous-poids durant l’intégralité du remboursement de son crédit immobilier. Une surprime d’assurance anorexie ou obésité sera donc ajoutée au contrat d’assurance du crédit immobilier de l’emprunteur.

Une assurance emprunteur avec bon rapport taille-poids

Il faut cependant savoir que les seuils d’IMC varient d’un établissement d’assurance à un autre. À titre indicatif, un IMC de moins de 16,5 fait référence à la dénutrition ou à la famine tandis qu’un IMC de 16,5 à 18,5 indique un état de maigreur. Un rapport taille-poids compris entre 18,5 à 25 fait quant à lui référence à une corpulence normale. Un IMC de plus de 25 révèle par contre un état d’obésité. Un IMC de 25 à 30 indique un surpoids, tandis qu’un IMC compris entre 30 et 35 fait référence à une obésité modérée. L’obésité sévère est pour sa part confirmée par un IMC compris entre 35 à 40. Un IMC de plus de 40 qualifie par contre un individu exposé à une obésité morbide. Le tarif de l’assurance sera alors ajusté en fonction de la gravité de l’état de sous-poids ou de surpoids du souscripteur.

Le rapport taille-poids indiquant l’IMC du souscripteur définit les modalités et les tarifs de l’assurance destinée à couvrir son crédit immobilier.

Si cet article vous a plu? Vous avez une question ? Alors n'hésitez pas à poster un commentaire ou à vous abonner au flux RSS pour recevoir les prochains articles sur votre lecteur de news.
Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet Simulation Gratuite et Sans Engagement pour votre projet