Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet

Je m'abonne

Les News de l'assurance prêt

Entrez dans notre cercle Google plusDevenez fan dans notre FacebookSuivez-nous sur TwitterAbonnez-vous  notre Flux RSS

Zapper les idées reçues sur l’assurance de prêt pour bien investir en 2016

Actuellement, certaines fausses idées persistent encore auprès des emprunteurs, les empêchant ainsi d’optimiser au mieux leur emprunt et leur assurance. Voici 5 idées reçues à bannir pour bien investir cette année.

L’assurance emprunteur est obligatoire

Souscrire à une assurance de prêt n’est pas légalement obligatoire. Toutefois, c’est une excellente alternative pour se prémunir des risques d’incapacité de remboursement des échéances du crédit pour l’emprunteur et une excellente garantie de remboursement du capital pour l’établissement prêteur. C’est donc une condition indispensable et nécessaire dans le processus de validation d’un prêt.

L’assurance emprunteur doit être souscrite auprès de la banque de prêt

L’assurance de prêt peut être souscrite ailleurs que chez la banque prêteuse. En effet, si cette dernière propose une assurance de groupe, il est possible depuis 2010 et la promulgation de la loi Lagarde de contracter une assurance à titre individuel auprès d’un autre organisme à condition que les garanties offertes par les deux assurances soient équivalentes.

Le changement d’assureur n’est pas faisable

Il est possible de résilier son contrat d’assurance de groupe et de le substituer par un contrat d’assurance individuelle sous certaines conditions. Cette démarche plus connue sous le nom de délégation d’assurance est applicable en envoyant une demande de résiliation et une nouvelle demande d’assurance avant que la première année du contrat initial ne soit révolue.

L’assurance emprunteur de la banque de prêt est la plus avantageuse

La délégation d’assurance donne la possibilité de réaliser des économies substantielles pouvant atteindre en moyenne 10 000 €. En optant pour une assurance auprès de sa banque de prêt, le contrat est collectif c’est-à-dire que les cotisations sont mutualisées et standardisées pour tous les emprunteurs. En faisant appel à la délégation d’assurance, il est possible de mettre les organismes d’assurance en concurrence et de trouver une offre adaptée, compétitive et largement plus avantageuse que l’assurance de groupe de sa banque.

Une personne atteinte de maladie grave est inéligible à un contrat d’assurance

L’assurance emprunteur ainsi que la délégation d’assurance sont aussi accessibles aux personnes atteintes de maladies graves. Grâce à la convention AERAS, il est désormais plus facile pour les consommateurs exposés à des problèmes graves de santé de se voir accorder une assurance pour garantir un crédit. Cependant, le financement total demandé ne doit pas excéder la somme de 320 000 € et son remboursement ne soit pas s’étaler au-delà du 70e anniversaire de l’emprunteur.

Si cet article vous a plu? Vous avez une question ? Alors n'hésitez pas à poster un commentaire ou à vous abonner au flux RSS pour recevoir les prochains articles sur votre lecteur de news.
  • Bruno

    C’est vrai que de nombreux clients de notre agence immobilière à Toulouse (http://www.booster-immobilier.com) ignorent qu’ils ont plus de liberté qu’ils ne le pensent pour l’assurance de leur prêt (qui est déjà bien souvent difficile à obtenir). Et la communication des banques sur ces sujets ne leur simplifie pas vraiment la tâche

Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet Simulation Gratuite et Sans Engagement pour votre projet