Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet

Je m'abonne

Les News de l'assurance prêt

Entrez dans notre cercle Google plusDevenez fan dans notre FacebookSuivez-nous sur TwitterAbonnez-vous  notre Flux RSS

À propos de l’assurance emprunteur en 2016

Le choix d’une bonne assurance est important, car cela permet d’un côté de garantir le paiement des mensualités à la banque en cas de besoin et de l’autre, de réduire considérablement les coûts du crédit immobilier.

Comment bien choisir son assurance de prêt en 2016 ?

Lors de la souscription d’un crédit immobilier, contracter une assurance de prêt est important et souvent obligatoire, car cela offre une protection à la fois à l’organisme de crédit et à l’emprunteur. En effet, l’assurance de prêt permet la prise en charge des mensualités de prêt par l’assureur en cas d’incapacité de l’assuré suite à un sinistre. De plus, une bonne assurance correspondant à la situation personnelle de l’assuré peut réduire considérablement le coût du crédit immobilier. De ce fait, le choix de son assurance de prêt doit être étudié attentivement. Pour cela, la meilleure façon de trouver l’assurance emprunteur le plus avantageux est de mettre en concurrence les établissements assureurs grâce aux lois Lagarde et Hamon. Depuis la mise en vigueur de ces législations en 2010, il est possible de choisir entre une assurance de groupe et une assurance individuelle. C’est au niveau des garanties proposées qu’il faut être particulièrement vigilant si l’on veut éventuellement recourir à la délégation d’assurance. La comparaison peut bien sûr être faite par soi-même, mais il est aussi possible de passer par des comparateurs d’assurances en ligne pour gagner du temps et trouver l’assurance la plus intéressante.

Délégation d’assurance : que faire en cas de refus d’assurance alternative ?

La délégation ou la substitution d’assurance est une possibilité qui s’offre à tout souscripteur de prêt de choisir une autre assurance que celle proposée par la banque de crédit et cela avant le premier anniversaire de la signature du contrat. Ce procédé présente l’avantage de diminuer notablement le montant de l’assurance, car dans certains cas, il permet de faire une économie pouvant atteindre 60 % du montant de la somme initiale. Cependant, pour que cela soit effectif, il faut que la nouvelle assurance et l’ancienne disposent de garanties équivalentes. Dans ces conditions, si l’établissement de prêt refuse la résiliation et le remplacement du contrat d’assurance, ou s’il ne donne suite sous 10 jours ouvrés à la requête de l’emprunteur, ce dernier peut entamer des procédures. Dans ce cas, il doit obligatoirement envoyer un courrier au directeur de l’agence ainsi qu’au service en charge des relations clients avant de saisir le médiateur de la banque qui aura huit semaines pour livrer son avis. Si après cela, il n’y a toujours pas de réponse satisfaisante, une action en justice peut-être intentée avec l’aide des associations de consommateurs, la DGCCRF ou Info Service.

Si cet article vous a plu? Vous avez une question ? Alors n'hésitez pas à poster un commentaire ou à vous abonner au flux RSS pour recevoir les prochains articles sur votre lecteur de news.
Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet Simulation Gratuite et Sans Engagement pour votre projet