Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet

Je m'abonne

Les News de l'assurance prêt

Entrez dans notre cercle Google plusDevenez fan dans notre FacebookSuivez-nous sur TwitterAbonnez-vous  notre Flux RSS

Agent immobilier 2.0 (agent un jour, agent toujours): Polémique sur son existence sur les réseaux sociaux

Suite à l’interview de Julien Nicolas sur l’Agent Immobilier 2.0 du lundi 14 janvier 2013, un débat assez mouvementé s’est déroulé entre Julien Nicolas, agent immobilier et Bulle immobilière, un fan d’Assurance de Prêt Online.

Laissons place à leurs voix et leurs points de vue…

débat virulent
Julien NicolasVoilà ce que j’en dis de l’Agent Immobilier 2.0

Je suis ouvert aux questions ou remarques…

Que vous partagiez ma vision ou pas, votre avis m’intéresse !

Bulle ImmobilièreQuelle valeur ajoutée par rapport à un agent immobilier 1.0 ?

L’agent immobilier est un professionnel qu’on ne rencontre qu’une fois, le temps d’une vente, et qu’on ne verra plus jamais.

Il n’y a pas de fidélisation à entreprendre.

Partant de là je ne vois pas bien ce que le réseau peut apporter au client (pour l’agent immobilier, je vois bien son intérêt en revanche).

De plus, le marché immobilier est tellement atomisé que, si je dois avoir 20 AI dans mes contacts en tant qu’acheteur potentiel, je vais y passer beaucoup de temps pour peu de résultat.

© Nadezda Razvodovska - Fotolia.com

Julien NicolasChère bulle immobilière, deux choses :

D’une part, mais cela aussi doit résulter de pensées qui ont motivé le choix de votre pseudo, je ne peux que déplorer l’image que vous avez d’un service immobilier et du professionnel qui le dispense.

Parce que dire qu’on ne le rencontre qu’une fois est absolument faux, et c’est aussi mal connaître le secteur immobilier.

Pour y travailler depuis de nombreuses années, je ne peux que par la force de l’expérience, vous dire que ce n’est pas vrai.

Oui le delta est plus long…

Delta

Mais je vais vous l’expliquer :

D’abord parce que très souvent le premier achat n’est pas le dernier…

Et parce qu’aujourd’hui et dans notre société, tellement d’éléments amènent à la mobilité que c’est devenu quasi impossible (mutation, divorce…) de rester toute sa vie dans un seul logement.

Et je ne parle pas ici, du marché qui impose aujourd’hui très souvent de passer par la case appartement avant la maison (parce que ce n’est pas ici que je traiterai ce débat)

De plus, un agent immo ne fait pas que de la vente…. Nous faisons aussi de la location, de la gestion de biens… Autant de possibilités de nous rencontrer !

Enfin pour travailler tous les jours avec mes clients, et sans avoir une simple idée sur la chose, je peux vous assurer que je revois mes clients, qu’ils me recommandent à leurs amis aussi..

Et avec le temps, la première agence qu’il sollicite à la revente : c’est l’agence qui leur a vendu ! Si le contact est bien passé… Et l’agence compétente… Et c’est très fréquent…

Peut-être plus que vous ne le pensez ?

agent immobilier

Quand je parle de 2.0, je parle de visibilité globale, accrue face à un mailing qui ne restera que quelques secondes devant les yeux avant de finir au milieu de toutes les autres publicités… 

Et c’est un support qui n’est pas engageant pour le lecteur…  Dénué d’une des matières qui m’importe le plus pour réaliser le projet de mes clients : l’humain !

Et pour conclure, je dirai que vous n’avez pas en effet besoin de suivre 20 agents immo…

Uniquement celui qui aujourd’hui vous semble être professionnel, à l’écoute de votre projet

Et professionnel. Mais aussi et avant tout proche de chez vous !

Oreille

Pour répondre à votre question, l’intérêt de l’agent c’est de se rendre visible et accessible…

Oui nous sommes à la recherche de clients, et nous préférons garder contact avec eux… N’est-ce pas ce que l’on a pu nous reprocher par le passé ? (Transparence, suivi client…)

Dans l’image de l’agent que j’ai donnée, c’est d’être au courant du marché qui le touche à côté de chez lui !!

Oui le contexte est difficile… Je ne suis pas sûr que cela soit à cause de l’immobilier !!! Enfin dans un autre débat que celui de la relation client… Je serai tout à fait à même d’échanger.

Au-delà, c’est connaitre quelqu’un qui inspire confiance… Que l’on a découvert pas à pas sans aucune relation commerciale !

Connaitre des bons plans sur son secteur…

Bref, je vous invite à relire l’article sous un autre œil afin de comprendre ce que cela peut apporter… Sans avoir un avis tranché avant lecture, peut être que cela vous permettra de le comprendre ?

Je mets en avant dans ce post, le fait de transposer son activité TERRAIN sur le web !

Merci de ne pas penser que cela va dans la dénaturation de la qualité de service et au détriment de l’activité… Ce qui en plus serait un contre sens évident d’ailleurs => puisque beaucoup plus exposé à la critique et aux avis clients !

critique

Je pense donc que c’est article pourrait mettre en avant votre avantage à utiliser les réseaux sociaux justement…

Même si vous pouvez, et c’est votre droit le plus complet, ne pas vouloir le faire…

Merci du même égard pour ceux qui s’impliquent avec leurs clients.

réseaux sociaux
Bulle ImmobilièreCher Julien Nicolas, vous avancez qu’un agent immobilier va suivre ses clients parce que la vie est faite de changements de résidence.

Mais s’il y a mutation, l’agent immobilier du secteur de Paris VI va-t-il être compétent pour me trouver un logement à Montpellier ? À mon sens : non.

Un acquéreur potentiel ne cherche avant tout un bien, pas un agent.

Ce qui suppose bien souvent de voir 4, 8, 10 agents différents avant de trouver le bon.

Malgré votre bonhommie si vous n’avez pas le bien que je recherche en portefeuille, j’irai voir ailleurs. 

Et si le bien que je convoite est négociable en PAP, je n’aurai même pas besoin de vos services (proportion de transactions en hausse constante).

 entre particuliers

Le voilà le problème à l’heure actuelle : le marché est tellement atomisé qu’il est difficile de le rendre transparent pour les acquéreurs potentiels.

Le fichier unique des biens à vendre serait un vrai plus pour vos clients, la géolocalisation des offres également, quant au descriptif complet (ne serait-ce qu’un plan) il est essentiel, mais rarement proposé dans les annonces des agents lambdas.
 

Le reste c’est de l’enrobage.

fichier unique

Julien NicolasOui je l’affirme, et je vous ai aussi montré que nous ne faisons pas que de la vente…

Mais pour aller dans votre sens, oui je persiste que je pourrai l’aider en lui présentant un professionnel sur son secteur de recherche…

Que je connais, dont j’ai pu valider le professionnalisme... Et cela, grâce aux réseaux aussi.

Vous avez raison que nous sommes forcément limités dans notre offre…

Toutefois, nous ne le sommes qu’à moitié avec les mandats de recherche, donc un client qui souhaiterait réellement un service immobilier d’accompagnement pourrait aller plus loin.

La base du métier d’agent immobilier est justement de rechercher de nouveaux mandats… Et c’est surtout ici le « nerf de la guerre ». Pour info, la proportion de PAP baisse chaque année (source notaires)….

Mais je veux bien croire que la crise (qui n’est pas IMMOBILIERE) pourra légèrement impacter cette progression de notre part de marché, autour de cette période difficile que nous traversons tous (encore un client qui vient de perdre son emploi en ce début d’année).

Pour le dernier paraphe, je suis en accord avec vous sur plusieurs points…

Et si nous parlions uniquement de la relation client dans cet article, il y a d’autres points sur lesquels nous avons encore des choses à faire. Mais c’est un autre débat.

Maintenant, un détail pour le côté marché : il n’est pas atomisé !! Mdr.

Je vous avoue souvent lire vos articles… Qui est très souvent pertinent, ou il y a même parfois des choses lucides…

Dommage que tous les éléments soient toujours orientés et interprétés pour votre discours baissier depuis tellement d’années.

en colere

Jean Philippe Larger« Je persiste que je pourrai l’aider en lui présentant un professionnel sur son secteur de recherche… Que je connais, dont j’ai pu valider son professionnalisme » …

Même dans le cas que je présentais (déménagement de Paris VI à Montpellier) ?

Vous pensez vraiment qu’un agent immobilier lambda, actif sur un secteur, est capable de présenter à son client un autre agent immobilier, partout en France, dans lequel il a totale confiance et dont il a pu juger des compétences ?
« La base du métier d’agent immobilier est justement de rechercher de nouveaux mandats » : en gros 80 % du temps de travail.

Donc en fait quand un acquéreur paye un agent immobilier ce n’est qu’en très faible proportion pour le temps qu’il a passé avec lui, la plus grosse partie de la commission le rémunère pour… l’avoir trouvé. 
« un détail pour le côté marché : il n’est pas atomisé » : difficile pourtant de faire plus atomisé que le marché des agents immobiliers. 
« Dommage que tous les éléments soient toujours orientés et interprétés pour votre discours baissier depuis tellement d’années. » :

Un juste retour des choses et en aucun cas nous ne pouvons lutter avec la communication du lobby immobilier (dans le genre haussier convaincu, il se pose comme un champion hors catégorie).

Pour autant, les faits finissent par nous donner raison : l’immobilier est trop cher, il pèse sur la compétitivité et favorise la rente au détriment de l’investissement. Il n’y a de pires aveugles que ceux qui ne veulent pas voir.

Cubes - 350 - LOBBYING
Julien NicolasEmporte-pièce : jamais.

Mais oui, c’est plus simple derrière un PC.

Pour revenir au débat :1/L’avantage des réseaux c’est qu’ils permettent de se constituer un réseau puissant, et une base de recommandation.

Et oui, pour avoir eu plusieurs fois le cas de clients (ou pas d’ailleurs) qui m’ont demandé si je connaissais quelqu’un (parfois que je connais plus ou moins en effet). Et j’oriente en donnant mon avis à mon « ami », ou la nécessité de vérifier.

Oui, la base est de chercher du mandat afin d’apporter une offre complète… Je ne vois pas le rapport avec le sujet et comme tout service il est payant et apporte en protection à l’acquéreur.

Cela dit que votre jugement porte aussi sur la profession ne me choque pas…

Pour prendre un exemple, un taxi vous fait payer une course à hauteur du temps passé dans la voiture et du trajet, pourtant il attend, et se rend au point de rdv, et cela a un coût pour vous…

Taxi01

Jugez-vous aussi cela inadmissible ? D’autre part, c’est le fondement de la loi Hoguet que de n’être payé qu’à la réalisation d’une vente malgré la qualité des conseils donnés… 

LOL ! La bonne nouvelle c’est qu’il est aussi difficile en PAP qu’en agence…  Et ce n’est pas les propriétaires qui essayent de vendre sur le PAP qui vous diront le contraire…

Puisqu’ils finissent souvent par mettre leur bien en agence et en réajustant le prix sur une base marché. 

L’agent immobilier conseille sur le prix de vente et n’ai payé qu’à la vente… donc de fait il n’a qu’un seul but : vendre !

Alors, dire que le marché est surestimé par les pros me fait sourire (même si certains ont joué ce jeu dans le marché haussier, je veux bien l’entendre malheureusement…).

Il y a des mauvais dans tous les corps de métiers. Mais à ce jour, nous avons plus un rôle de remettre les pieds sur terre aux proprios, et d’ailleurs cela a toujours été mon cas avec un dicton bien connu : « mieux vaut un ‘tiens’, que deux ‘tu l’auras’ ».

pieds sur terre

Je veux bien accorder que le discours restait toujours positif dans l’ensemble…

Cela dit les résultats notaires ne sont ni plus ni moins que le « marché » avec son décalage dans temps certes… Mais je n’ai pas l’impression qu’au cours de ces derniers mois, les discours des professionnels n’aillent pas dans le sens d’une baisse sensible, mais surtout d’une baisse de volume des ventes ! Mais là encore, je ne trouve pas que nous soyons autour du sujet de l’article…

Je suis loin d’être aveugle…  Et surtout bien loin de ne voir qu’en partie mon métier et le marché sur lequel je travaille ! La seule chose c’est que vous êtes persuadé que l’immobilier est le mal de tout…

Or lorsque l’on parle de crise à ce jour, elle est bien plus profonde qu’un ajustement des prix… non ? Ou alors, on ne regarde pas les mêmes lectures d’actualités économiques.

Je vous rassure… le réajustement que vous espérez depuis tant d’années aura lieu si la France tombe en ruine… Et je ne suis pas sûr que cela soit une raison de s’en réjouir…

Enfin pour ce débat, je suis ouvert, mais pas sur ce poste, si cela ne vous dérange pas … Merci.

 

Jean Philippe Larger

J’ai relu l’article comme vous me l’avez conseillé… je n’ai toujours pas compris quelle est la valeur ajoutée de l’agent immobilier 2.0 pour le client par rapport à ce qu’apporte déjà l’agent immobilier 1.0. La visibilité ? Quel intérêt pour le client ?

En fait, le 2.0 vous permet de vous faire connaitre et de vous ramener des mandats à moindres frais, le tout grâce à votre « réseau ». Investissement faible, portée conséquente… l’agent immobilier 2.0 est un malin. Le client 2.0 en revanche…

Julien NicolasAvoir confiance en son interlocuteur…. Comparer… Pouvoir recommander... Partager son expérience utilisateur… Obtenir des infos proches de lui et sur son marché (l’immobilier est micro local)… Se tenir informé des changements de législations…Pouvoir obtenir des informations et des réponses à ses questions facilement…

Ne pas avoir en premier lieu à se déplacer dans une agence pour connaitre les compétences de chacun… En complément, je vous ai répondu dans mon premier commentaire aussi.

En fait la question, c’est de savoir ce que vous entendez par le web 2.0 ? Bien sûr, il y a un ensemble d’autres outils à mettre en place => Mais côté relation client, ce qui attrait à ce post, c’est gagnant – gagnant.

Bien sûr que cela sert à l’agent immobilier aussi… Connaissez-vous des personnes qui dans leur travail, font les choses sans intérêts ? Bref… Je suis désolé, un agent immobilier même en 2.0 ne pourra pas donner les clés des logements pour effectuer les visites seules, ni son carnet d’adresses de propriétaire… LOL.

Cela dit, je reste persuadé de l’intérêt de la chose pour un client…

Toutefois, je vous remercie pour le « malin ». Pour ma part, c’est plus de la logique et une nécessité de répondre aux besoins de mes clients...

Success and achievement

Jean Philippe LargerJe remonte dans l’ordre des messages.

1/ Rien de plus qu’un AI classique en somme. Untel qui connait untel et qui le recommande.  À moins que « connaitre » quelqu’un ce soit déjà l’avoir croisé sur un forum ou l’avoir dans son carnet d’adresses… auquel cas autant consulter les pages jaunes.

2/ Le taxi travaille pour moi à partir du moment où je fais appel à lui. C’est un peu différent pour l’Agent Immobilier. Disons qu’il fait payer 100 ce qui vaudrait normalement 20 s’il était rémunéré pour le temps passé réellement sur un dossier.

Imaginez un peu qu’on supprime la phase de prospection avec un fichier unique et uniformisé de tous les biens mis en vente, notez l’impact sur votre temps de travail au quotidien, finie la chasse aux mandats, révolutionnaire non ?

3/ Nombreux sont également les propriétaires qui font le chemin inverse (Agence => PAP), la faute bien souvent à une mauvaise évaluation du prix par l’agent immobilier => peu de visites, découragement du vendeur, passage en PAP (avec des fortunes diverses, je vous l’accord volontiers).

4/Les Agents Immobiliers ne sont pas les seuls pros du secteur, votre vision du marché de l’immobilier et de ses acteurs est un peu biaisée. Les grands slogans des investisseurs et autres défiscalisateurs (l’immobilier, ça ne peut pas baisser, c’est une valeur sûre…) ont eu une très bonne presse ces 10 dernières années.

5/ Je vous laisse compulser les documents de J. Friggit sur le site du ministère du Logement. Si vous pensez que cette situation est tenable à long terme, grand bien vous en fasse.
Pour le reste, disons que j’ai grand mal à comprendre quelle pourrait être la valeur ajoutée d’un AI 2.0 étant donné que je ne vois pas celle d’un AI 1.0.  

e-business headman concept

Mais c’est certainement moi qui ne suis jamais tombé sur le bon AI (pourtant, et ça reste entre nous, j’en ai plusieurs dans mes cercles proches.)

Julien Nicolas1/ oui… Sauf que l’on peut connaître des gens que l’on n’aurait jamais rencontrés, et nouer des amitiés aussi.

Je prends l’exemple de nombreux professionnels que j’ai connus sur les réseaux Julian Rodriguez, Yann Raoult, des blogueurs Xavier Pestel…

Et enfin tellement d’amis que je ne vous ferai pas la liste ici… Et aussi des particuliers (que vous le comprendrez je n’ai aucun intérêt à citer ici).

D’autre part, je ne vois pas l’humain au milieu des pages jaunes. Au passage, je favorise la mise en avant des équipes commerciales et pas seulement de l’entité agence…

2/ ces propos vont tout a fait dans le sens de ce que demande les professionnels immobiliers depuis des années : la remise au point de la loi hoguet.  Je prône aussi la mise en place d’un fichier commun type MLS…

Et c’est encore un autre débat, et ne change en rien les problématiques énoncées plus haut=> il faudrait quand même rentrer le mandat et donc les rechercher.

3/ oui. Bien entendu ! Et cela peut aussi être dû à un problème de gestion clientèle et de manque de transparence des actions entreprises par l’agent immobilier.

4/ J’ai justement une vision assez large sur tous ces acteurs Immo AU CONTRAIRE ! Dans ma présentation, j’ai mis en avant quelques-unes de mes expériences : négociateur immobilier, conseiller en gestion de patrimoine, et commercialisateur en VEFA (mon poste aujourd’hui).

5/ Toujours hors du débat ici… Mais comme je vous le disais par rapport à l’orientation du site… On peut faire dire beaucoup de choses aux chiffres. Dans le sens inverse, de nombreuses études montre que sur n’importe quelle période (parce qu’on n’est pas à la première crise immobilière)… Sur une durée de 15 ans, les vendeurs ont toujours dégagé une plus value.

Pour ma part, je trouve que l’un et l’autre de ces discours ne sont pas probants puisque l’achat immobilier est avant tout un projet de vie, ou un investissement patrimonial…

Et qu’il répond avant tout à un projet de vie et à un besoin de protection familiale… Et en aucun cas à un outil spéculatif!

happy family @ home

Cela étant dit, je ne suis pas contre une baisse. Toutefois, je préfère des taux très intéressants comme aujourd’hui et les bases de prix, qu’une baisse peu significative et des taux de 6 %.

Ce qui « bloque » le marché à ce jour c’est la confiance en l’avenir… Pas les prix ! (Même si cela y contribue en partie…)

Votre conclusion conclut tout ce dont nous avons parlé avant et c’est aussi ce que je voulais vous voir dire… Si vous ne voyez pas l’intérêt d’un agent immobilier…

Qu’il soit 1.0 ou 2.0 n’y changera rien ! Pour continuer avec l’image du taxi… Rien n’est obligatoire, vous pouvez faire du stop, téléphoner à un ami, ou encore faire du vélo…

Et je suis ravi de vous annoncer que désormais vous en connaissez un dans votre cercle… N’hésitez pas à me recommander !

Jean Philippe LargerPour rester dans le sujet, je ne vois effectivement pas ce que le 2.0 apporte de plus que le 1.0.  C’est mon avis.

Bonne continuation à Julien Nicolas pour son activité, en espérant qu’il y trouve son compte.

Julien NicolasMerci, et je respecte votre avis… On a le droit d’avoir tort !  (ironie)
Jean Philippe LargerJe ne vois pas ce qu’apporte l’agent immobilier 2.0 par rapport à sa version 1.0, je pensais que c’était clair (encore fallait-il lire le reste des échanges).Sinon bien sûr que le 2.0 est une avancée majeure et bien sûr que nous nous en servons pour ouvrir le débat.

pingouin_interview

Nous laissons le mot de la fin à Bulle Immobilière et en parallèle avec la publication de cette article, nous mettons un sondage sur notre page FaceBook

Affaire à suivre Mercredi 23 Janvier 2013 à 15h avec l’interview d’un agent immobilier 1.0, Arnaud Gutre et auteur de ce billet http://immobilier-intime.overblog.com/l-agent-immobilier-2-0-ne-survivra-pas

Crédits photos:
© Nadezda Razvodovska – Fotolia.com
© CHG – Fotolia.com
© Alexander Raths – Fotolia.com
© julien tromeur – Fotolia.com
© Julien Eichinger – Fotolia.com
© ispstock – Fotolia.com
© pipil7385 – Fotolia.com© Kais Ismail – Fotolia.com© Kromosphere – Fotolia.com© Kromosphere – Fotolia.com© B. Wylezich – Fotolia.com© violad – Fotolia.com© Rido – Fotolia.com© laurent hamels – Fotolia.com
Si cet article vous a plu? Vous avez une question ? Alors n'hésitez pas à poster un commentaire ou à vous abonner au flux RSS pour recevoir les prochains articles sur votre lecteur de news.
Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet Simulation Gratuite et Sans Engagement pour votre projet