Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet

Je m'abonne

Les News de l'assurance prêt

Entrez dans notre cercle Google plusDevenez fan dans notre FacebookSuivez-nous sur TwitterAbonnez-vous  notre Flux RSS

Crédit immobilier : les jeunes rallongent leur durée de remboursement

 

 

Les moins de 35 ans sont de plus en plus nombreux à souscrire un prêt immobilier sur une durée plus longue. L’amélioration de l’accès au crédit ainsi que les conditions d’octroi plus avantageuses semblent les séduire.

 

Amélioration de l’accès au crédit

Avec le niveau record des taux du crédit immobilier ainsi que l’assouplissement des conditions d’octroi auprès des organismes de prêt, l’accès au crédit est devenu plus simple. Les emprunteurs de moins de 35 ans et les jeunes ménages sont toujours plus nombreux à profiter de la situation pour souscrire un prêt sur une durée plus longue. L’amélioration de l’accès au crédit n’est pourtant pas près de s’arrêter. Selon l’Observatoire CSA/Crédit Logement, les taux du crédit immobilier vont encore baisser et seront encore plus avantageux que les niveaux actuels déjà établis à 1,71 % sur 15 ans, 1,93 % sur 20 ans et 2,22 % sur 25 ans pour les meilleurs dossiers.

Pour les dossiers classiques, on observe des écarts allant de 60 à 80 points en fonction de la durée d’emprunt, mais les taux restent encore très intéressants. Les emprunteurs n’ayant pas eu la possibilité d’emprunter auparavant sont désormais plus nombreux à se manifester. Il s’agit entre autres des primo-accédants, des candidats à l’accession n’ayant pas pu fournir un apport personnel suffisant, mais surtout des jeunes ménages qui empruntent généralement avant 35 ans. Leur durée moyenne d’emprunt s’est au final allongée pour s’établir aujourd’hui à 17 ans et huit mois.

 

Les emprunteurs aux revenus modestes empruntent également sur une longue durée

Toujours selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA, le quart des crédits accordés au moins de 35 ans durant les trois premiers mois 2015 a été souscrit sur une durée de 25 ans et plus. Plus de 60 % l’ont été sur une durée de 20 ans. On note au final une évolution à la hausse de la durée d’emprunt. Si les jeunes ménages sont les plus nombreux à rallonger leur durée d’emprunt, il s’avère cependant que les emprunteurs aux revenus modestes ont également opté pour cette solution pour pouvoir devenir propriétaires.

Ainsi, 19 % des emprunteurs ayant souscrit un prêt immobilier au cours du premier trimestre 2015 ont un revenu modeste. L’apport personnel n’est plus un obstacle à l’acquisition immobilière puisqu’il a chuté de 15 % en moyenne sur un an. Les ménages ne pouvant fournir un apport personnel suffisant ainsi que ceux disposant d’un niveau de revenu inférieur à la moyenne ont ainsi la possibilité de souscrire un prêt et espérer devenir propriétaires. C’est d’autant plus vrai que les conditions d’octroi ne devraient pas évoluer avant fin 2016 : les taux vont certainement rester à leur niveau actuel tandis que les banques privilégieront encore les emprunts sur une longue période qui leur permet de fidéliser leurs clients.

Si cet article vous a plu? Vous avez une question ? Alors n'hésitez pas à poster un commentaire ou à vous abonner au flux RSS pour recevoir les prochains articles sur votre lecteur de news.
Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet Simulation Gratuite et Sans Engagement pour votre projet