Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet

Je m'abonne

Les News de l'assurance prêt

Entrez dans notre cercle Google plusDevenez fan dans notre FacebookSuivez-nous sur TwitterAbonnez-vous  notre Flux RSS

Financer son projet immobilier : quel type de prêt choisir ?

 

 

Différents prêts permettent de financer une acquisition immobilière. On peut entre autres citer le PTZ+, le prêt conventionné et le PAS, mais il existe également différentes aides à l’achat.

Le PTZ+ et le prêt conventionné

Le Prêt à taux zéro renforcé ou PTZ+ est un prêt sans intérêt ne nécessitant généralement pas de frais de dossier. Il s’adresse surtout aux primoaccédants n’ayant pas été propriétaires au cours des deux années précédant la recherche d’un bien neuf ou ancien à rénover. Pour en bénéficier, il faut que le logement acquis soit utilisé comme résidence principale dans l’année suivant l’achat ou la fin des travaux. Il est également important que l’acheteur réponde à certaines conditions de ressources. Toutefois, il faut savoir que le PTZ+ ne permet de financer qu’une partie de l’acquisition et doit donc être complété par d’autres aides.

Le prêt conventionné est quant à lui un prêt à taux avantageux accordé sans condition de ressources. Contrairement au Prêt à taux zéro, il permet de financer la totalité de l’acquisition sans obligation d’apport personnel et donne droit à l’Aide personnalisée au logement ainsi qu’à des frais de notaire plus abordables. Le prêt conventionné s’adresse non seulement aux personnes souhaitant financer l’achat/construction d’une résidence principale, mais également à celles désireuses de réaliser des travaux d’amélioration de leur logement. Les taux de ce type de prêt varient en fonction de la durée du contrat et de la banque sollicitée.

Le PAS et les aides à l’achat

À l’instar du prêt conventionné, le PAS ou Prêt d’accession sociale permet de bénéficier d’un prêt à taux avantageux et de l’Aide personnalisée au logement. Il est plafonné à un certain montant, mais peut en revanche servir à financer la totalité de l’opération qu’il s’agisse d’une construction, de travaux ou d’un achat de terrain. Le PAS s’adresse aux emprunteurs souhaitant acquérir une résidence principale dans le neuf ou l’ancien et propriétaires à la recherche d’un financement pour la réalisation de travaux. Il est accordé à certaines conditions – dont des plafonds de ressources variables en fonction du nombre de personnes dans le foyer.

Enfin, les aides à l’achat sont des allocations versées par la CAF à l’organisme de prêt au sein duquel l’emprunteur souscrit un Prêt à l’accession sociale ou un prêt conventionné. Il s’agit de l’APL-Aide personnalisée au logement, l’ALS-Allocation de logement social ou encore de l’ALF-Allocation de logement familial. Ces aides s’adressent aux candidats à la propriété disposant d’un revenu modeste et varient en fonction du zonage géographique, du niveau de ressource ou encore du nombre d’enfants dans le foyer. Elles sont directement versées chaque mois à l’organisme de prêt.

Si cet article vous a plu? Vous avez une question ? Alors n'hésitez pas à poster un commentaire ou à vous abonner au flux RSS pour recevoir les prochains articles sur votre lecteur de news.
Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet Simulation Gratuite et Sans Engagement pour votre projet