Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet

Je m'abonne

Les News de l'assurance prêt

Entrez dans notre cercle Google plusDevenez fan dans notre FacebookSuivez-nous sur TwitterAbonnez-vous  notre Flux RSS

Loi Hamon 2016 : un nouveau décret application visant les comparateurs d’assurance en ligne

La loi Hamon vient renforcer la protection des consommateurs contre l’asymétrie d’information. Pour prouver l’objectivité des comparateurs d’assurance en ligne, un décret oblige les sites concernés à créer une rubrique qui sera spécialement destinée aux utilisateurs. Le but est d’informer ces derniers sur les critères détaillés retenus pour le classement des comparatifs.

Les autorités appellent à la transparence des comparateurs en ligne

Depuis quelques années, quelques critiques ont été évoquées sur la pertinence des résultats affichés sur les comparateurs d’assurances en ligne. En 2013, la direction de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes ou DGCCRF faisait remarquer que les sites omettent volontairement certaines informations essentielles, d’autres sont même inégales. Par exemple, certaines plateformes n’énoncent pas le délai légal de rétractation de 14 jours, d’autres affichent un délai de 30 jours. En 2015, un groupe dénonce que les rapprochements accordés par les sites ne tiennent pas compte de la qualité des offres. Selon lui, seules les offres à bas prix sont privilégiées sur le classement. Face à ces divers reproches, les autorités ont fini par cadrer le système. Il a été ainsi décidé qu’à partir du mois de juillet, les sites qui proposent ce service de comparaison doivent faire preuve de clarté, de cohérence et d’impartialité. Pour cela, ils devront mentionner certains points. Cela leur permettra de gagner en crédibilité aux yeux des internautes.

Les points à préciser sur la plateforme

À partir du début de juillet, afin d’uniformiser et de règlementer les données diffusées, chaque plateforme qui fournit un service en ligne permettant une comparaison directe des offres d’assurance doit comporter une rubrique spécifique qui détaille:

- Le mécanisme de la prestation

- Les critères pris en compte pour référencer les offres d’assurance

- Les liens établis entre le propriétaire du site et les établissements intégrés dans les grilles du comparateur (ex. : partenariat, client, etc..)

- La contrepartie de la liaison (ex: rémunération particulière, rien). S’il y en a, le site peut même préciser l’impact de cet échange sur le résultat de rapprochement affiché sur l’outil numérique.

- Les éléments qui sont intégrés dans le calcul du prix, les éventuelles majorations de frais et les garanties proposées.

- La fréquence et la technique d’actualisation des offres qui sont présentées sur le comparateur en ligne.

Si cet article vous a plu? Vous avez une question ? Alors n'hésitez pas à poster un commentaire ou à vous abonner au flux RSS pour recevoir les prochains articles sur votre lecteur de news.
Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet Simulation Gratuite et Sans Engagement pour votre projet