Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet

Je m'abonne

Les News de l'assurance prêt

Entrez dans notre cercle Google plusDevenez fan dans notre FacebookSuivez-nous sur TwitterAbonnez-vous  notre Flux RSS

Prêts immobiliers : la durée de remboursement

 

 

La souscription d’un prêt immobilier doit découler d’une décision murement réfléchie. Cette démarche implique un certain nombre de paramètres, dont la durée de remboursement. Dans l’imaginaire collectif, un crédit de longue durée est par exemple très risqué. Ce type de crédit a toutefois ses avantages.

 

Comment choisir la durée de remboursement de mon prêt ?

Pour bien choisir la durée de remboursement d’un crédit immobilier, il suffit de se référer à un certain nombre d’éléments. Parmi ceux-ci figure le montant des mensualités. Les établissements bancaires plafonnent celui-ci à 33 % des revenus de l’emprunteur. Ce taux correspondant effectivement à la capacité de remboursement de ce dernier, tous crédits confondus. Les spécialistes recommandent de leur part un taux qui ne dépasse pas les 30 %.

On peut également choisir la durée de son prêt en fonction de son statut. Un crédit de longue durée s’adresse par exemple aux jeunes emprunteurs. De manière générale, leur jeune âge leur permet en effet de rembourser l’intégralité du prêt avant l’entame de la retraite. Qui plus est, le faible montant des mensualités leur permet notamment d’anticiper une baisse de revenus.

Le choix de la durée d’un crédit immobilier peut aussi se faire en fonction de la nature même du projet. Les emprunteurs aspirant à conserver le bien durant une certaine durée optent le plus souvent pour un crédit de longue durée. Cette tendance s’explique par le fait que durant les premières années, les mensualités représentent en grande partie les intérêts de l’emprunt. Cette règle se confirme notamment dans le cas d’un crédit immobilier sur 30 ans.

 

Les avantages et les inconvénients des prêts de longue durée

Son montant constitue certainement le principal avantage de souscrire à un crédit immobilier longue durée. Un crédit immobilier d’une durée de 25 ans correspond par exemple à un capital augmenté de 25 %, par rapport à celui d’un prêt sur 15 ans. En prime, l’emprunteur bénéficie d’un montant de mensualités plutôt avantageux.

Les intérêts forment quant à eux les principaux points faibles associés à un crédit immobilier de longue durée. Le taux de majoration relatif à l’allongement de la durée va en effet de 0,30 à 0,60 %. Les accidents de la vie risquent ainsi d’avoir un impact significatif sur le remboursement du prêt. D’autant que le cout du crédit se trouve sensiblement augmenté en fonction de sa durée.

Si cet article vous a plu? Vous avez une question ? Alors n'hésitez pas à poster un commentaire ou à vous abonner au flux RSS pour recevoir les prochains articles sur votre lecteur de news.
Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet Simulation Gratuite et Sans Engagement pour votre projet