Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet

Je m'abonne

Les News de l'assurance prêt

Entrez dans notre cercle Google plusDevenez fan dans notre FacebookSuivez-nous sur TwitterAbonnez-vous  notre Flux RSS

Tout savoir sur les taux d’assurance de prêt en 2016

Souscrire à une assurance de prêt est primordial pour obtenir un prêt immobilier. Toutefois, les taux appliqués varient considérablement en fonction de l’assureur. Pour l’année 2016, les nouveaux taux indicatifs viennent d’être dévoilés.

Le calcul du taux de l’assurance de prêt en quelques lignes

L’établissement du taux de l’assurance de prêt dépend de quelques paramètres importants. Il s’agit notamment de prendre en compte l’âge du souscripteur, son état de santé actuel ou passé, son statut de fumeur ou non-fumeur, les degrés de risques que présentent sa profession et ses activités ludiques et enfin la durée du contrat de prêt immobilier. Les informations relatives à ces paramètres constituent les bases de calculs réelles d’un taux d’assurance de prêt. Ainsi, le taux appliqué à un contrat pour une personne âgée de 50 ans, fumeuse et souffrant de cancer sera plus élevé que celui d’une personne dans la trentaine, en bonne santé et non-fumeuse. Par ailleurs, dans le cadre d’une assurance de groupe, proposée par l’établissement de crédit, le taux va se définir en fonction du montant du capital emprunté, généralement appelé capital initial. Le taux appliqué sera fixe pendant toute la durée du remboursement. En outre, pour un contrat d’assurance individuelle, le taux sera appliqué sur le restant dû, recalculé chaque année, c’est-à-dire sur le reste du capital à rembourser à échéance. Ce mode de calcul est généralement appliqué dans les contrats d’assurance de délégation.

Choisir le contrat de groupe ou la délégation d’assurance ?

Depuis l’adoption de la loi Hamon qui permet aux souscripteurs de prêts immobiliers de choisir librement leurs assureurs, la concurrence entre les sociétés d’assurance fait rage. En effet, choisir un autre assureur que celui de sa banque permet de faire jusqu’à 50 % d’économie sur le coût de l’assurance de prêt, d’autant que l’assurance pèse à peu près 30 % sur le coût total du remboursement. Pourtant, il faut savoir que la délégation d’assurance est facturée par la banque si la demande de changement d’assureur est postérieure à 12 mois après la signature du contrat. Ces frais concernent notamment les diffusions d’avenants et d’étude de dossier. Si la demande est déposée avant le 12e mois anniversaire du contrat de prêt, la délégation n’est soumise à aucuns frais supplémentaires. Par ailleurs, avant de choisir un nouvel assureur, il faut comparer les contrats d’assurance au niveau de leur coût total sur toute l’échéance de remboursement, le taux moyen appliqué sur l’emprunt et le TAEA qui est un document informatif sur les coûts de l’assurance de groupe proposée par la banque.

Les taux référentiels de l’assurance de prêt pour 2016

Les taux indiqués ci-après sont indicatifs, car ils peuvent varier mensuellement. Il faut également savoir que l’assurance de prêt individuelle profite plus aux non-fumeurs et moins de 30 ans, car ils peuvent réaliser une économie s’élevant jusqu’à 10.000 euros. Pour l’année 2016, les meilleurs taux d’assurance proposés sur le marché, qu’ils soient à taux fixes ou variables, sont de 0,16 % pour les prêts de 15 ans, 0,20 % pour les prêts de 20 ans et 0,26 % pour ceux à 25 ans. Ce sont des moyennes générales du fait que le taux d’assurance appliqué peut changer en fonction du profil-risque de l’assuré. Les économies potentielles que l’on peut réaliser sur un contrat de délégation varient, elles, entre 9800 euros et 11800 euros.

Si cet article vous a plu? Vous avez une question ? Alors n'hésitez pas à poster un commentaire ou à vous abonner au flux RSS pour recevoir les prochains articles sur votre lecteur de news.
Simulation Gratuite et Sans Engagement pour l'valuation de votre projet Simulation Gratuite et Sans Engagement pour votre projet